Un monument commémoratif de la guerre en Afghanistan pourrait voir le jour près du Musée canadien de la guerre.

Ottawa espère dénouer l’impasse sur le monument de l’Afghanistan

Le gouvernement fédéral espère avoir trouvé un nouvel emplacement pour un monument commémoratif de la guerre en Afghanistan, alors que le Musée canadien de la guerre s’était opposé à une proposition antérieure.

Une source au ministère des Anciens Combattants a révélé à La Presse canadienne que le nouveau site était situé en face du Musée canadien de la guerre, de l’autre côté de la rue, et derrière le Monument national de l’Holocauste, près de la rivière des Outaouais qui sépare l’Ontario du Québec.

Un groupe d’anciens combattants a récemment visité le site avec des responsables du ministère. La Défense avait demandé en septembre 2017 à la Commission de la capitale nationale (CCN) d’approuver un autre emplacement à l’ouest du Musée canadien de la guerre.

La commission avait ensuite refusé d’autoriser cet emplacement, étant donné l’opposition du Musée et de son architecte. Le musée voulait éviter de mettre l’accent sur un conflit en particulier et jugeait que le monument distrairait les visiteurs.

Le ministère des Anciens Combattants doit maintenant demander à la CCN d’approuver le nouveau site au cours des prochaines semaines. Si le ministère reçoit l’aval de la commission, des consultations seront menées avec des anciens combattants de l’Afghanistan et avec d’autres intervenants pour concevoir le monument de 5 millions $.

Le projet d’ériger un monument avait été annoncé par l’ancien gouvernement de Stephen Harper en mai 2014, alors que la mission de 13 ans en Afghanistan venait de se terminer. La participation du Canada dans cette opération a coûté la vie à 160 soldats canadiens.