Jim Watson, maire d'Ottawa, et Madeleine Meilleur

Ordre d'Ottawa 2019: des citoyens exceptionnels décorés

Seize citoyens ont été décorés de l’Ordre d’Ottawa jeudi soir à l’hôtel de ville, incluant l’ancienne ministre provinciale Madeleine Meilleur et le directeur de la technologie chez Shopify, Jean-Michel Lemieux.

Créé en 2012, l’Ordre d’Ottawa rend hommage à des citoyens exceptionnels dont la contribution sur le plan professionnel a enrichi de façon significative la vie municipale dans divers domaines, comme les arts et la culture, les affaires, les services communautaires, l’éducation, la fonction publique, les sports et la médecine, notamment.

Le maire d’Ottawa, Jim Watson, a signalé, au début de la cérémonie de remise de médailles que les membres de la classe 2019 de l’Ordre d’Ottawa joignent un groupe illustre de résidents, et qu’ils ont uni la ville dans les bons moments comme dans les moins bons.

«Nous sommes chanceux que vous ayez fait d’Ottawa votre ville. Vous êtes des modèles à suivre exceptionnels et vous ne le réalisez peut-être même pas. Nous sommes chanceux de pouvoir compter sur des gens de votre calibre pour donner l’exemple et nous inspirer», a indiqué M. Watson.

Mme Meilleur a connu une carrière politique de 25 ans aux niveaux municipal et provincial. Bien connue pour défendre et faire la promotion de la communauté franco-ontarienne, elle s’est impliquée dans d’importants projets pour Ottawa, comme la revitalisation du chemin de Montréal et du marché By, le train léger, l’agrandissement de l’Hôpital Montfort et du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) ainsi que le théâtre La Nouvelle scène Gilles Desjardins.

«Quand on fait ce travail, ce n’est pas pour la reconnaissance. J’ai beaucoup aimé ce que j’ai fait, je l’ai fait avec beaucoup de passion, je suis contente de ce que l’on a accompli ensemble parce que ce n’est pas un travail que l’on fait seule», a réagi Mme Meilleur, heureuse d’avoir reçu la distinction honorifique.

Mme Meilleur, qui fut députée provinciale d'Ottawa-Vanier, continue son implication dans la communauté, notamment auprès d’oeuvres locales. Son conjoint, Marc LeBoutillier, qui a notamment été directeur général adjoint de l’Hôpital Montfort de 1984 à 1996, a lui aussi été reçu de l’Ordre d’Ottawa, jeudi soir.

Quant à M. Lemieux, son implication dans des projets liés à la technologie aux universités d’Ottawa et Carleton ainsi que sa création avec sa conjointe d’un fonds au sein de la Fondation communautaire d’Ottawa pour soutenir les causes locales figurent parmi les contributions qui lui ont valu la reconnaissance municipale.

«Ça fait chaud au coeur. C’est une surprise», a d’abord réagi M. Lemieux.

«Nous sommes nourris par la communauté où on habite. Lorsque tu es jeune, tu prends un peu cette nourriture de la communauté quand tu grandis, et il arrive un point dans ta vie où c’est le temps de vraiment redonner et de s’assurer que la communauté soit vivante pour l’avenir», a-t-il continué.

Les autres récipiendaires de l’Ordre d’Ottawa cette année sont Anand S. Aggarwal, le Dr Roland Armitage, Claude Bennett, Katherine Cooligan, Kathleen Edwards, Lisa Hébert, Gwen Madiba M. Latulippe, Hindia Mohamoud, Bernard A. Poulin, Inderpreet Singh, L.A. (Sandy) Smallwood, Kenneth Tammadge et le chef Ric Watson de la Mission d’Ottawa.

Prix Brian-Kilrea

Le prix Brian-Kilrea pour l’excellence chez les entraîneurs a été remis à Victor F. Tedondo. Originaire du Cameroun, M. Tedondo est entraîneur de football. Il a notamment été coach chez les Bengals d’Orléans. En 2007, il a fondé le Gridiron Academy, un organisme dont la mission est d’offrir une méthode d’entraînement modernisée afin d’aider les athlètes à acquérir de solides bases sur le plan athlétique et à se concentrer sur leurs objectifs individuels, précise la biographie de M. Tedondo dans le livret remis aux invités de l’Ordre d’Ottawa.

M. Tedondo a aidé des athlètes à se tailler une place dans la Ligue nationale de football, la Ligue canadienne de football et dans les ligues majeures au baseball.