Des usagers du nouveau train léger ont signalé au cours des derniers jours qu’une odeur nauséabonde peut être sentie dans les stations souterraines de la nouvelle infrastructure de transport en commun de la capitale fédérale, particulièrement dans la station Parlement.

Odeurs dans le tunnel du train léger

Des usagers du nouveau train léger ont signalé au cours des derniers jours qu’une odeur nauséabonde peut être sentie dans les stations souterraines de la nouvelle infrastructure de transport en commun de la capitale fédérale, particulièrement dans la station Parlement.

Le directeur général d’OC Transpo, John Manconi, a indiqué mercredi que la source de ces effluves désagréables est toujours inconnue, mais affirme qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

«Il n’y a pas d’eau dans le tunnel. Il y a des pompes intégrées pour amasser l’humidité dans le tunnel et elles font leur travail. La question est maintenant de savoir si cette eau stagnante doit être nettoyée plus régulièrement. On verra au fur et à mesure que nous progressons dans ce dossier.»