OC Transpo : déficit de 8 millions $ au premier trimestre de 2020

OC Transpo accuse un déficit de 8 millions $ pour le premier trimestre de 2020, indiquent des rapports présentés mercredi à la réunion de la Commission du transport en commun d’Ottawa.

La hausse des coûts de dotation associés à la mise en place de nouveaux circuits d’autobus en octobre 2019, l’augmentation du nombre d’autobus de remplacement en janvier lorsqu’il y a eu une pénurie de trains sur la Ligne de la Confédération, la croissance du service de Para Transpo pour répondre à la demande des usagers ainsi qu’une baisse de la clientèle à partir de la mi-mars en raison de la pandémie de COVID-19 expliquent le déficit budgétaire pour le premier trimestre de l’année.

OC Transpo prévient aussi ses usagers que d’autres fermetures de la Ligne de la Confédération pourraient survenir cet été, en plus de celle prévue du 21 au 24 juin, pour permettre à Rideau Transit Group (RTG) de poursuivre ses travaux liés aux problèmes qui ont eu une incidence sur le service depuis ses débuts en septembre 2019.

D’autres fermetures de la Ligne de la Confédération pourraient survenir cet été, en plus de celle prévue du 21 au 24 juin.

Le réseau de 12,5 km a connu plusieurs problèmes depuis son ouverture, dont des câbles pour le courant, des rails défectueux et des portes de trains qui bloquent. Rappelons que le service de train a été suspendu pendant sept jours en mai pour des travaux d’entretien.

Par ailleurs, la Commission du transport en commun dit avoir été informée que les clients d’OC Transpo réussissent à bien s’adapter à la nouvelle réalité du port du masque en tissu sur le réseau.

Le couvre-visage est obligatoire dans les trains et les autobus d’OC Transpo depuis lundi, mais on précise qu’aucun usager ne se verra refuser l’entrée dans le réseau s’il ne le porte pas.