L'hôtel de Ville d'Ottawa
L'hôtel de Ville d'Ottawa

Nouveau mandat recommandé pour le commissaire à l’intégrité de la Ville d'Ottawa

Le commissaire à l’intégrité de la Ville d’Ottawa, Robert Marleau, pourrait se voir confier un nouveau mandat de deux ans à la fin de son contrat actuel le 31 août prochain.

Ce poste a été créé en juillet 2012 et M. Marleau occupe ces fonctions depuis ce temps.

Le greffier municipal, Rick O’Connor, explique dans une note interne que l’administration considère qu’il est préférable d’assurer une continuité au Bureau du commissaire à l’intégrité après l’adoption par la province en 2017 de la Loi sur la modernisation de la législation municipale ontarienne.

M. O’Connor souligne que cette loi «a entraîné plusieurs modifications du cadre de responsabilisation du Conseil», dont l’obligation de se doter d’un code de conduite.

«Dans le but de fournir au Conseil une cohérence dans l’élaboration des nouveaux éléments obligatoires du cadre de responsabilisation […] et l’accès à un commissaire à l’intégrité bien établi au cours de cette période de changement, le personnel avait recommandé de prolonger le contrat du commissaire à l’intégrité», indique le greffier municipal.

Un nouveau mandat de deux ans pour Robert Marleau permettrait également de mener à terme l’enquête sur les allégations d’inconduite sexuelle dont fait l’objet le conseiller du quartier Collège, Rick Chiarelli. Une enquête en vertu du code de conduite que le commissaire à l’intégrité a contribué à mettre en place.