Marc Bélisle

Nouveau candidat dans Rideau-Rockcliffe

Un autre francophone se lance dans la course aux élections municipales d'Ottawa. Marc Belisle briguera le siège de Rideau-Rockcliffe au scrutin du 27 octobre prochain.
Troisième candidat en lice dans le quartier, le prétendant dit s'intéresser à la vie politique depuis son enfance.
«Je voulais être policier ou politicien, affirme-t-il. Ça fait aussi quelques fois qu'on me suggère de me lancer en politique. J'ai décidé de faire le saut.»
L'homme âgé de 34 ans veut particulièrement s'attaquer au gaspillage des fonds publics. Depuis quatre ans, dit-il, de nombreux projets ont été victimes de dépassements de coûts en raison d'une mauvaise gestion.
Il cite en exemple le récent fiasco de la passerelle piétonnière près de l'aéroport d'Ottawa et la construction du pont Stranherd. «Je m'engage à dépenser intelligemment afin de m'assurer que l'argent des contribuables profite aux gens d'Ottawa», déclare-t-il.
Le candidat travaille pour le service de transport en commun municipal Para Transpo depuis 2012. Or, il a pris un congé sans solde pour faire campagne.
«La décision ne fut pas facile, car je suis le seul gagne-pain de notre famille en ce moment. Mais un ami m'a offert un emploi temporaire pour me permettre de tenter ma chance en politique municipale», indique M. Belisle, père d'un garçon de 19 mois.
Sa conjointe philippine, Jackelene, et lui attendent leur deuxième enfant au mois d'août.
M. Belisle appuie aussi le bilinguisme officiel à la Ville d'Ottawa.
«C'est très important. Nous sommes francophones et c'est quelque chose que l'on doit défendre. J'encourage cela.»
Deux autres candidats convoitent le siège dans Rideau-Rockcliffe. Tobi Nussbaum et Cam Holmstrom s'expriment très bien en français.
Clark incertain, Harder confirme
Le conseiller actuel du quartier, Peter Clark, tarde toujours à faire part de ses intentions.
«Je devrais prendre ma décision au mois de juin ou juillet», avance-t-il.
Par ailleurs, la conseillère de Barrhaven, Jan Harder, a confirmé sa candidature pour le scrutin automnal, elle qui a été élue une première fois en 1997 comme conseillère de l'ex-Ville de Nepean. Ian Bursey et Syed Asghar Hussain sont ses opposants pour l'heure.