Noël avant le temps pour les commerçants de la rue Elgin

Plus d’une semaine nous sépare de Noël, mais les commerçants de la rue Elgin avaient déjà le cœur à la fête lundi matin. L’artère importante du centre-ville d’Ottawa a été rouverte à la circulation après près d’un an de travaux.

Il s’agissait de la seconde et plus importante phase des travaux de revitalisation de la rue Elgin. Du 7 janvier au 16 décembre, la voie a été fermée dans les deux sens pour remplacer les égouts et les conduites d’eau.

«C’est un jalon très important pour ce projet!», s’exclame Catherine McKenney, qui représente le quartier Somerset au conseil municipal de la capitale fédérale.

Plus d’une semaine nous sépare de Noël, mais les commerçants de la rue Elgin avaient déjà le cœur à la fête lundi matin. L’artère importante du centre-ville d’Ottawa a été rouverte à la circulation après près d’un an de travaux.

Il s’agissait de la seconde et plus importante phase des travaux de revitalisation de la rue Elgin. Du 7 janvier au 16 décembre, la voie a été fermée dans les deux sens pour remplacer les égouts et les conduites d’eau.

«C’est un jalon très important pour ce projet!», s’exclame Catherine McKenney, qui représente le quartier Somerset au conseil municipal de la capitale fédérale.

McKenney a également souligné que la rue Elgin ressort de ces travaux avec un nouveau visage, notamment avec des trottoirs plus larges. Le lifting n’est toutefois pas terminé puisqu’en 2020, le verdissement, le terrassement, l’installation d’œuvres d’art publiques et l’enfouissement des fils électriques seront réalisés.

«Ce poteau qui ressemble à la tour de Pise, qui semble sur le point de s’écrouler [à l’intersection des rues Elgin et Waverley] sera retiré bientôt», soulignait le maire d’Ottawa, Jim Watson, durant un événement pour souligner la réouverture de la rue lundi matin.

M. Watson indique par ailleurs que, si sept commerçants ont dû fermer leurs portes pendant la période de travaux, un nombre plus élevé de nouvelles entreprises ont ouvert sur Elgin en 2019.

«C’est vraiment difficile pour les restaurants et les autres commerces, parce qu’il n’y avait pas de stationnement dans la rue à proximité. C’est pour cette raison qu’on a offert le stationnement gratuit après 18h et les fins de semaine à l’hôtel de ville, pour aider avec cette situation», soutient Jim Watson ajoutant que cette gratuité du stationnement souterrain à l’hôtel de ville sera maintenue pour le reste de l’année 2020 en raison des derniers travaux qui vont avoir lieu.

L’union fait la force

Les gens d’affaires de cette artère se sont unis au cours de la dernière année pour faire la promotion de leurs boutiques et de leurs restaurants à travers la campagne «Elgin renaît».

«On voulait vraiment que les gens pensent à la rue Elgin comme étant un endroit amusant avec plusieurs choses à faire, pas seulement comme un lieu en construction. Alors on a souligné ce que les entreprises faisaient tout au long de l’année. Ç’a fonctionné je crois, on a reçu beaucoup de réactions positives de résidents du secteur et même de personnes qui viennent d’autres villes», indique une initiatrice du projet et propriétaire du commerce Pot & Pantry, Robin Coull.

Malgré tout, la coprésidente de la campagne «Elgin renaît» et propriétaire des boutiques The Gifted Type et Boogie + birdie, Christa Blaszczyk, se réjouit de la réouverture d’Elgin deux semaines plus tôt que prévu, juste à temps pour les dernières emplettes du temps des fêtes.

«Au début de l’année, plusieurs personnes continuaient de se déplacer. Plus on avançait dans la construction, c’est devenu un défi pour les gens de se rendre sur Elgin», explique Mme Blaszczyk.

Bien que l’année n’a pas été de tout repos, Mme Coull indique qu’elle s’est toute de même bien déroulée pour elle et son entreprise.

«Certains clients réguliers qui se déplacent grâce au transport en commun venaient un peu moins souvent, mais j’ai pu compter sur un groupe de clients réguliers assez fort», affirme Robin Coull. 

«J’ai planifié une année difficile à l’avance. Je savais que la construction s’en venait lorsque j’ai ouvert mon commerce. Je ne m’attendais toutefois pas à toute la poussière qui entrait dans mon commerce. Ç’a été un défi, mais c’est correct», ajoute-t-elle en riant.