Le conseiller municipal d’Ottawa, Shawn Menard, s’oppose à toute nouvelle construction de routes sur le territoire ottavien.

Menard s’oppose à la construction de nouvelles routes à Ottawa

Les discussions prébudgétaires s’annoncent houleuses à Ottawa entre les conseillers qui désirent que la Ville investisse dans de nouveaux axes routiers et ceux qui ne croient pas à la nécessité de mettre des fonds publics dans ces projets.

L’élu du quartier Capitale, Shawn Menard, est d’avis que la solution pour remédier aux bouchons de circulation ne passe pas par la construction de nouvelles routes.

« Plus on construit de routes, plus les voitures seront nombreuses à circuler dessus. On ne résout pas la congestion routière en construisant plus de routes. C’est un gaspillage d’argent énorme », soutient-il en ajoutant qu’il faut prendre en considération les coûts d’entretien et qu’il est plus rentable selon lui de miser sur le transport en commun.

Pour sa part, le conseiller du quartier Orléans, Matthew Lullof, milite avec ses collègues de l’Est pour la construction d’un nouvel axe routier reliant leur secteur au centre-ville d’Ottawa.

M. Ménard rappelle que la majorité des usagers du transport en commun vivent en banlieue. Selon lui, la Ville doit mettre plus d’efforts à rendre le système plus abordable.

« Je suis d’accord avec mes collègues des banlieues qui disent qu’on ne doit pas développer massivement sans penser au milieu de vie comme le travail et les activités. Mais si on continue à faire ce qu’on fait, nous allons littéralement gaspiller 10 millions $ chaque année, estime l’élu du quartier Capitale. Construire des routes ce n’est pas la solution. »

S’il n’a pas la certitude que d’opter pour la construction d’une nouvelle route est la solution pour réduire la congestion, il votera contre les demandes de ses collègues.

« Si on ne fait que continuer à faire toujours la même chose, je ne vais certainement pas appuyer ça à moins qu’on démontre clairement que la congestion sera réduite », spécifie-t-il.

Lors de sa rencontre avec le maire Jim Watson et le personnel municipal pour discuter du budget 2019, le nouveau conseiller a milité afin que le tarif du transport en commun soit gelé jusqu’à la fin de l’année. L’arrivée du train léger sur rail, au printemps prochain, ne sera pas une solution magique à son avis.

Le conseiller Menard a aussi discuté de projets de construction de route qui ne sont pas nécessaires à son avis, comme le couloir de circulation d’Alta Vista.

« Ça devrait être retiré des plans complètement, croit-il. Nous n’avons pas besoin de cette route. L’argent économisé permettrait de payer pour le gel des tarifs de transport en commun à long terme. »