Le premier ministre ontarien Doug Ford a offert une aide allant jusqu’à 7,35 millions de dollars pour réaliser des examens budgétaires.

Ménage dans les finances municipales: Watson critique l’approche de Ford

Le maire d’Ottawa, Jim Watson, accueille avec certaines réticences l’aide proposée par le gouvernement Ford pour faire le ménage dans les finances municipales.

« C’est vraiment étrange à mon avis. C’est important pour le premier ministre Ford de comprendre que nous avons un système de partenariat avec la province de l’Ontario et c’est étrange d’offrir l’aide d’un vérificateur après que le premier ministre ait décidé de couper les budgets de toutes les municipalités », a déclaré le maire Watson au lendemain de l’annonce de Doug Ford.

Le premier ministre ontarien a offert une aide allant jusqu’à 7,35 millions de dollars pour réaliser des examens budgétaires. M. Ford estime que ces examens sont nécessaires afin que la province puisse répondre au déficit budgétaire.

M. Watson a rappelé que de tels examens sont réalisés tous les ans et que les livres ont toujours été ouverts au public. Il déplore que la province tente d’éponger sa dette sur le dos des contribuables alors que le gouvernement Ford demande aux municipalités de se serrer la ceinture et de trouver des économies de l’ordre de 4 %.

« Ça représente presque 150 millions $. C’est beaucoup d’argent et ce n’est pas possible pour nous de fournir cet argent des contribuables pour payer les services de la province », soutient le maire.

Des réductions de l’ordre de 150 millions de dollars se feront sentir à différents niveaux. La Ville devra puiser dans son fonds d’urgence, mais aussi effectuer des réductions au niveau des services en plus de procéder à des mises à pied.