L’ingénieur John Crooke a comparé la maison Magee à un château de cartes, tellement son état est déplorable.

Maison Magee: un ingénieur conseille de tout démolir

Les jours de la maison historique Magee, un édifice du quartier Hintonbourg datant du XIXe siècle, semblent comptés. Une firme d’ingénieurs conseille à la Ville d’Ottawa de démolir complètement le bâtiment patrimonial, le jugeant irrécupérable après l’affaissement d’un mur, le mois dernier.

La firme John G. Cook et Associés a rendu ses conclusions jeudi à la Ville d’Ottawa.

Les ingénieurs ayant inspecté ce qui restait du 1119, rue Wellington Ouest, estiment que la structure ne présente pas, pour l’instant, un danger pour la sécurité du public.

« Notre opinion est que ce les murs qui sont toujours debout se sont détériorés à un point tel qu’ils ne peuvent être rénovés de façon sécuritaire, puisque le retrait d’une seule pierre pourrait créer immédiatement de l’instabilité », écrit la firme, dans son rapport rendu public cette semaine.

À titre d’exemple, les spécialistes parlent de la condition du toit-terrasse qui s’est « gravement détériorée ».

Lors de l’examen de la structure, des ouvriers ont retiré, trop facilement, des morceaux de cette partie de la maison ébranlée.

Bien que la maison ne présente pas un risque imminent de s’affaisser complètement, la firme avertit les autorités municipales d’agir rapidement.

Avant l’hiver

La structure ne sera pas stable pendant très longtemps. Elle pourrait tomber en ruines d’ici novembre, au mieux d’ici l’hiver.

« À ce moment, le gel et le dégel, ainsi que le poids de la neige peut rapidement compromettre la stabilité. »

Lors de l’inspection, l’ingénieur John Cooke a remarqué qu’il n’y avait plus de mortier entre les pierres des murs. Il a comparé le bâtiment à un château de cartes, tellement son état est déplorable.

Au fil des ans, la pluie a fait couler la mince couche de mortier tenant les pierres sur le mur. Les pluies fortes de la fin du mois de juillet lui ont donné le coup de grâce.

L’intérieur des murs est pourri.

Le directeur du droit de passage, du patrimoine et du design urbain de la Ville d’Ottawa, Court Curry, suit le dossier de près.

D’autres options, comme la démolition des murs et leur reconstruction complète avec les pierres d’origine, sont toujours sur la table.

Selon la Ville, le propriétaire Ovidio Sbressa a jusqu’au 20 août pour démolir l’édifice ou effectuer des travaux majeurs.

Si rien n’est fait, la Ville se réserve de faire les travaux et d’envoyer une facture au propriétaire.

La maison Magee a été construite en 1874.