La ministre Lisa MacLeod et le maire d’Ottawa, Jim Watson, ont participé à la coupe du ruban inaugurant 42 logements abordables pour aînés dans le secteur Carlington.

Logements et soins de santé sous un même toit

Un nouvel immeuble à logements abordables pour aînés avec une clinique de soins de santé primaires au rez-de-chaussée commencera à accueillir ses premiers locataires vendredi dans la capitale. Ce partenariat en logements et en soins de santé facilement accessibles est un « modèle à suivre » pour l’avenir, a indiqué jeudi le maire d’Ottawa, Jim Watson, lors de l’inauguration des installations.

De nombreux politiciens et intervenants du milieu communautaire à Ottawa ont d’ailleurs procédé à la traditionnelle coupe du ruban marquant l’ouverture des 42 nouveaux logements abordables situés à côté du Centre de santé communautaire Carlington (CSCC), à l’angle du chemin Merivale et de l’avenue Coldrey.

Le projet a nécessité des investissements de 18 millions $ des trois paliers de gouvernements, du CSCC et de la Société de logement communautaire d’Ottawa (SLCO). La nouvelle communauté pour les aînés offrira à chaque étage un espace commun doté d’une salle de lavage, d’une cuisinette et d’une aire de socialisation. La consommation d’énergie sera 85 % inférieure pour le chauffage et la réfrigération qu’un bâtiment conventionnel.

L’immeuble de quatre étages comprend 42 logements abordables pour personnes âgées ainsi qu’une clinique de soins de santé primaire.

« Nous reconnaissons que l’accès à des logements abordables convenables est essentiel pour construire une communauté vibrante et inclusive », a souligné le maire Watson.

Le directeur général du CSCC, Cameron MacLeod, a indiqué que le parcours pour en arriver à l’ouverture du complexe n’a pas été simple, mais que l’ouverture officielle de l’immeuble témoigne des intentions de son organisation et de la SLCO à vouloir voir le projet se concrétiser.

« Nous sommes restés concentrés sur la chose que nous avions en commun, soit le désir de nous assurer que les personnes les plus vulnérables d’Ottawa reçoivent les meilleurs services avec le moins d’obstacles possibles », a précisé M. MacLeod, signalant qu’un tel partenariat permettra aux aînés d’obtenir l’appui qui les tiendra loin des hôpitaux.

Le conseiller municipal de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, et le maire d’Ottawa, Jim Watson, ont fait la visite d’un appartement du nouvel immeuble de logements abordables pour aînés dans le secteur Carlington.

La députée fédérale d’Ottawa Ouest-Nepean, Anita Vandenbeld, a tenu à préciser que les personnes âgées sont en meilleure santé et plus heureuses lorsqu’elles peuvent vivre plus longtemps de manière indépendante.

« C’est un modèle (celui de Carlington) qui doit être reproduit à la grandeur du pays », a insisté Mme Vandenbeld.

Le conseiller municipal de Rideau-Vanier et président du conseil d’administration de la SLCO, Mathieu Fleury, a indiqué qu’il est important pour les politiciens et les différents intervenants de s’engager et de comprendre l’importance des logements sociaux dans la communauté.

« Les besoins en logements sont criants. Il y a beaucoup de besoins pour les familles et pour les aînés. La capacité pour une personne âgée de rester à la maison et d’être adéquatement appuyée et intégrée est une stratégie sensée, et c’est ce que permettront ces 42 logements », a expliqué M. Fleury.