Vendredi, huit trains seront mis sur rail en plus du service d’autobus en parallèle S1. Mercredi, après une série de bris survenus sur le réseau de l’O-Train, seulement sept trains étaient en service.

L'O-Train paralysé, OC Transpo déploie un service d'autobus spécial

Pour compenser à l’indisponibilité d’un nombre important de trains sur la Ligne de la Confédération, OC Transpo prolonge l’horaire de son service d’autobus en parallèle S1.

À partir de midi, des autobus font le trajet direct du centre-ville vers les stations terminales de la Ligne de la Confédération — Blair et Tunney’s Pasture — et la station Hurdman qui assure la connexion avec la Ligne Trillium. Ces autobus font le chemin inverse en matinée.

Le service de remplacement R1 sera également déployé de façon proactive, même si le train fonctionne bien. OC Transpo veut ainsi accroître la capacité de son service ferroviaire, compte tenu que seulement huit trains seront disponibles, ce vendredi.

« Des autobus seront ajoutés au service pour complémenter, et non remplacer, le service ferroviaire entre les stations Tunney’s Pasture et Blair, en servant toutes les stations », affirme le directeur général du transporteur, John Manconi, dans une note envoyée au conseil municipal et aux membres de la Commission du transport en commun.

À LIRE AUSSI: L’O-Train est-il prêt pour les conditions hivernales?

> Cocktail hivernal: écoles fermées, O-Train au ralenti et pannes d’électricité

Jeudi matin, M. Manconi a également indiqué que grâce aux heures supplémentaires réalisées par l’ensemble de la main-d’œuvre d’OC Transpo — chauffeurs, mécaniciens, etc. —, un plus grand nombre d’autobus étaient disponibles, de façon à réduire l’impact sur les trajets locaux.

« Avec le nombre réduit de gens qui se sont rendus sur leurs lieux de travail aujourd’hui en raison de la météo, nous croyons que le service du train à capacité réduite, combiné à ce service d’autobus, sera suffisant pour ramener tout le monde à la maison cet après-midi », indiquait jeudi matin le directeur des systèmes et de la planification d’OC Transpo, Pat Scrimgeour.

Ces services spéciaux d’autobus seront donc disponibles vendredi.

Multiples bris

Seulement sept trains ont pu être mis sur rail mercredi matin après une série de bris survenus sur le réseau de l’O-Train au cours des derniers mois.

Une pièce d’équipement de la caténaire aérienne à l’est de la station St-Laurent s’était desserrée en fin d’après-midi, tandis qu’un problème d’alimentation électrique s’est ensuite produit en soirée à la station uOttawa.

En matinée jeudi, trois autres trains se sont immobilisés sur la Ligne 1 de l’O-Train : deux à la station Tremblay et un autre à la station Rideau. 

L’alimentation électrique serait la source de ces nouveaux problèmes qui paralysent le système de transport en commun.

Le directeur général d’OC Transpo, John Manconi, avait annoncé mercredi que son service prenait les bouchées doubles pour faire face à la tempête, notamment en obligeant Rideau Transit Maintenance (RTM) — l’entreprise chargée de l’entretien de l’O-Train — à mener des opérations de déneigement constantes, même au milieu de la nuit.

Le service d’autobus en parallèle S1 a également été déployé pour assurer, entre autres, une offre de service à partir des stations Tunney’s Pasture et Blair, vers le centre-ville.