Aldege Bellefeuille a reçu le prix Brian-Kilrea de la Ville d’Ottawa.

L’excellence honorée et décorée à la cérémonie de l'Ordre d'Ottawa

Le coach des Bengals d’Orléans, Aldège Bellefeuille, a reçu jeudi soir le prix Brian-Kilrea de la Ville d’Ottawa, un hommage reconnaissant les qualités de leadership et d’engagement d’un entraîneur amateur. Le prix lui a été remis lors de la cérémonie de l’Ordre d’Ottawa à l’hôtel de ville où 15 citoyens ont été honorés.

Le club de football de l’est de la ville fait partie de la National Capital Amateur Football Association et offre aux jeunes de 7 à 19 ans la possibilité de pratiquer un sport récréatif.

M. Bellefeuille a notamment été l’un des principaux architectes du programme Soyez un Bengal, pas un tyran des Bengals d’Orléans pour aider les enfants victimes d’intimidation, frustrés et isolés du reste de la société à développer de meilleures aptitudes sociales et un sentiment d’appartenance à la communauté.

L’approche de M. Bellefeuille est de ne laisser aucun enfant pour compte et à l’extérieur des lignes blanches, souligne-t-on dans sa biographie de l’Ordre d’Ottawa.

Autres lauréats

La directrice générale du Mouvement d’implication francophone d’Orléans (MIFO), Marie-Claude Doucet, a été parmi les 15 personnes décorées de la médaille de l’Ordre d’Ottawa par le maire Jim Watson.

« Mme Doucet a contribué à réduire l’isolement des aînées, a aidé à fournir des espaces sécuritaires et stimulants pour les enfants par le biais de services de garde et de camps, et a favorisé l’expression culturelle et artistique par le biais de spectacles, d’arts visuels, du cinéma et de l’école de musique au sein de nos communautés », a précisé la Ville d’Ottawa.

Celui qui a contribué à l’arrivée du Rouge et Noir de la Ligue canadienne de football et du Fury d’Ottawa au soccer, Bernie Ashe, fait aussi partie de la cohorte 2018. M. Ashe a été à la tête de l’Ottawa Sports and Entertainment Group et a joué un rôle déterminant dans le développement du parc Lansdowne. Il fut aussi chef des opérations des Sénateurs d’Ottawa de 1990 à 1997.

Le réputé avocat Lawrence Greenspon a aussi été honoré. Me Greenspon s’est impliqué dans plusieurs organismes communautaires. Il a coorganisé le Maharajah’s Ball, événement qui a notamment permis de financer le programme de défibrillateurs de la Ville.

Le travail du cardiologue Marc Ruel, qui enseigne au département de médecine cellulaire et moléculaire et au département de chirurgie de l’Université d’Ottawa, a été reconnu par la Ville.

« Le Dr Ruel a collaboré à la conception de la toute première série de pontages aortocoronariens directs à effraction minimale, ce qui a changé les pratiques de la chirurgie cardiaque dans le monde entier », précise l’Ordre d’Ottawa.

Les autres Ottaviens qui ont reçu la distinction honorifique sont : Julian Armour, Graham Bird, la Dre Angela Cameron, Monique Doolitle-Romas, Barbara Farber, Emily Glossop, Elizabeth Graham, David Rattray, Brian Tardif, feu Robert J. Wilson et Kathy Wright.