Les Gee Gees remportent enfin le Match Panda

Pedro le Panda retournera sur le campus de l’Université d’Ottawa.

L’équipe de football des Gee Gees a mis un terme à une série de quatre échecs consécutifs dans le match le plus important de la saison régulière, samedi.

Elle a enfin réussi à terrasser ses rivaux, en l’emportant 38-27 face aux Ravens de l’université Carleton.

Le Match Panda, qui était présenté pour la 50e fois, a fracassé un nouveau record d’assistance. En tout, 24 470 personnes ont franchi les tourniquets de la Place TD.

«C’est une grosse victoire pour toute notre école», s’est exclamé le demi défensif québécois des Gee Gees, Jamie Harry.

Le joueur d’expérience a certainement aidé sa cause auprès des dépisteurs de la Ligue canadienne de football en réussissant deux interceptions. Il a capté son deuxième ballon au meilleur moment possible, alors que les Ravens tentaient une remontée en fin de match.

«Je voulais surtout qu’on gagne ce match pour l’équipe. Je ne voulais surtout pas partir d’ici sur une mauvaise note. Je voulais gagner au moins un Match Panda durant mes années dans les rangs universitaires», de dire celui qui passe une quatrième et dernière saison en gris et grenat.

Une victoire que les Gee-Gees savoureront longtemps.

Les Ravens ont pris les devants très tôt, dans le match, inscrivant un touché sur un jeu truqué.

Les Gee Gees n’ont jamais semblé ébranlés. Ils ont réussi à prendre les devants à l’aide d’un placement, alors que s’achevait la première demie.

En ajoutant 14 points à leur avance au troisième quart, ce qui a plus ou moins scellé l’issue de la rencontre.

«Je suis fier de plusieurs choses, quand je pense à ce match. Nous avons surtout fait preuve de discipline. Nous formons l’équipe la plus pénalisée au pays et nous avons réussi à ne pas commettre d’infractions durant la première demie», a commenté l’entraîneur-chef vainqueur, Jamie Barresi.

Le quart-arrière de première année des Gee Gees, Sawyer Buettner, a lancé cinq passes de touché dans la victoire.

Son vis-à-vis, le Gatinois Michael Arruda, a été victime de quatre interceptions.

Les Gee Gees n’auront pas beaucoup de temps pour célébrer. Ils disputeront leur prochain match sur la route, jeudi, face aux Varsity Blues de l’Université de Toronto.

«Je vais dire aux gars de ne pas déraper. Notre saison est loin d’être finie», de rappeler Barresi.