Le projet de réaménagement du parc Lansdowne a été reconnu comme un exemple novateur.

Les bâtiments verts poussent à Ottawa

La Ville continue de promouvoir la construction de bâtiments verts et de plus en plus d’édifices respectueux de l’environnement poussent à Ottawa. À ce jour, on compte 27 édifices certifiés LEED sur le territoire d’Ottawa.

« Pour ce qui est des gros bâtiments, on progresse très bien. L’an dernier, je crois qu’on était en tête à côté de Calgary. On est cinq villes au pays qui poussent vraiment et c’est bien de voir qu’Ottawa est parmi les meilleures », soutient le président du Comité de l’environnement et de la protection climatique, David Chernushenko.

La politique de la Ville exige que les nouvelles constructions municipales d’une superficie supérieure à 500 m2 détiennent la certification LEED.

Parmi les projets qui ont obtenu la certification LEED à Ottawa, cinq ont atteint le niveau or, 12 sont dans la catégorie argent et 10 ont reçu la cote de certification.

« On a démontré que c’est facile d’obtenir la certification argent et que c’est de plus en plus facile d’atteindre le niveau or. On a beaucoup d’architectes et d’ingénieurs à Ottawa qui ont le savoir-faire. Ça m’intéresse de voir comment on peut pousser un peu plus et voir ce que ça prend pour viser le niveau platine », affirme M. Chernushenko.

En marge de la réunion du Comité de l’environnement, la Ville a annoncé mardi que le projet de réaménagement du parc Lansdowne a été reconnu comme un exemple novateur. C’est le premier quartier au pays à recevoir la pleine certification LEED argent de phase 3.