La Commission de la capitale nationale (CCN) et la Ville d'Ottawa ont signé un pacte de 50 ans en 1974 pour exploiter le terrain de golf municipal.

Le terrain de golf Pine View passe au privé

La Ville d'Ottawa renonce à la gestion du terrain de golf municipal Pine View. Les élus ont accepté unanimement mercredi de céder les rênes de l'entreprise du chemin Blair au secteur privé, en raison des nombreux travaux d'aménagement à effectuer, ainsi que pour mettre un frein aux déficits d'opération générés par le terrain de golf municipal.
«Ce type d'installation ne figure pas au coeur des services municipaux que nous devrions offrir, a observé le maire Jim Watson. À mon avis, un entrepreneur du secteur privé aura les compétences, l'expertise et les ressources nécessaires pour redresser la barque. Nous ne voulons pas voir d'autres fonds publics investis dans ce projet, car nous savons que le terrain de golf nécessite des améliorations se chiffrant à près de un million de dollars.»
La Commission de la capitale nationale (CCN) et la Ville d'Ottawa ont signé un pacte de 50 ans en 1974 pour exploiter le terrain de golf municipal. Si le premier agit à titre de propriétaire, la gestion - et potentiellement les profits - était du ressort de la municipalité. Toutefois, la Ville d'Ottawa ne cessait de perdre de l'argent depuis quelques années en raison du marché compétitif des terrains de golf dans la région.
«Nous ne pouvions plus générer un profit constant au fil des ans. Pour cette année, nous avons fait un trou de 20000$ et au cours des dernières années la dette s'est élevée à 500000$. Depuis le début de notre entente, la dette accumulée se chiffre à 1,5 million de dollars», a signalé le conseiller Scott Moffat, qui pilote le dossier.
«De plus, le terrain de golf a besoin d'importantes améliorations. Il manque certains éléments essentiels, tels un champ d'exercice et des installations pour améliorer son jeu. On ne peut rivaliser avec les autres terrains de golf de la région sans ces éléments, a-t-il ajouté. La réalité demeure que sans plusieurs rénovations, nous continuerons de perdre de l'argent. À ce rythme, j'estime que la dette totale s'élèverait entre 2,5 et 3 millions de dollars d'ici la fin de notre entente avec la CCN en 2024.»
En fin d'après-midi mercredi, la CCN a publié un communiqué confirmant qu'elle avait conclu un bail à long terme avec Pine View Golf Course afin de poursuivre les activités du terrain de golf Pine View.
«Nous sommes très heureux que notre entreprise ait été retenue à l'issue du processus de sélection de la CCN, a déclaré de son côté Mike Copeland, porte-parole de Pine View Golf Course. Nous nous engageons à améliorer la qualité du terrain de golf et à offrir un service de qualité supérieure aux golfeurs d'Ottawa.»
La Ville d'Ottawa mettra officiellement fin à son aventure de golf le 28 février prochain.