Le Château Laurier et son stationnement étagé

Le stationnement du Château Laurier sous le pic des démolisseurs

Le stationnement étagé situé derrière l’hôtel Fairmont Château Laurier au centre-ville d’Ottawa risque de passer prochainement sous le pic des démolisseurs.

Le sous-comité du patrimoine bâti de la Ville d’Ottawa étudiera le 11 janvier une demande de démolition partielle du parc de stationnement. La demande découle d’un rapport qui indique que le bâtiment de quatre étages, construit en 1969, n’est plus sûr d’un point de vue structurel. 

L’analyse rapporte une grande détérioration en raison d’une infiltration de sel et de la vétusté du bâtiment. Pour des raisons de sécurité, le stationnement n’est plus utilisé. 

Si la demande est approuvée, les travaux de démolition commenceront en février et devraient durer trois mois. Il est prévu qu’une aire de stationnement en surface soit créée pour les clients de l’hôtel au même emplacement. 

Le personnel responsable du patrimoine de la Ville appuie la démolition du bâtiment puisque ce dernier, précise-t-on, a atteint la fin de sa durée de vie utilitaire.

Agrandissement

Un projet est dans les cartons pour l’agrandissement du Château Laurier avec la construction d’une adjonction derrière l’immeuble comprenant quelque 200 nouvelles chambres.

La demande révisée d’expansion devrait être livrée à la Ville d’Ottawa sous peu. Les consultations publiques pourraient donc commencer dès cet hiver, a précisé la Ville d’Ottawa dans un communiqué.

« Le Château Laurier est un édifice protégé par la Loi sur le patrimoine de l’Ontario et toute adjonction doit être approuvée par le conseil municipal », a souligné la Ville d’Ottawa.