C’est à cet endroit, au cœur des plaines LeBreton, que sera érigée la nouvelle Bibliothèque publique d’Ottawa.

Le public épaulera les architectes de la nouvelle bibliothèque

Le public sera appelé à contribuer avec les architectes dans la conception de la future Bibliothèque publique d’Ottawa aux plaines LeBreton, un lieu où l’art aura une importante visibilité.

Les travaux de conception de la bibliothèque, dont l’édifice sera partagé avec Bibliothèque et Archives Canada, devraient commencer au début de 2019. L’immeuble, d’une valeur de quelque 190 millions $, doit ouvrir ses portes en 2024.

C’est au consortium Diamond Schmitt Architects et KWC Architects qu’a été confié le dossier. Ces entreprises ont déjà collaboré sur plusieurs projets, dont la réfection de l’ancienne gare Union devant le Château Laurier, qui accueillera le Sénat pour la prochaine décennie, et le Musée des sciences et de la technologie du Canada.

« L’équipe de conception travaillera avec des partenaires et le public afin de livrer une architecture emblématique aux espaces modulables se prêtant à une programmation et à des événements innovants, visant à favoriser la culture, la connaissance et l’inspiration », est-il indiqué dans un communiqué de la Ville d’Ottawa.

« Le travail de conception tiendra compte des commentaires recueillis lors des consultations publiques. Élément essentiel du processus, l’engagement du public assurera que l’installation réponde aux besoins et aux désirs des résidents, des usagers et des visiteurs », ajoute-t-on.

L’art civique fera partie intégrante de la conception et de la construction du nouvel édifice. Des œuvres emblématiques permanentes ainsi que des créations d’artistes inuits, métis et des Premières Nations animeront différents espaces.

La Ville d’Ottawa invite d’ailleurs les artistes professionnels à soumettre leur candidature à titre d’artiste de l’équipe de conception chargé de créer une œuvre propre à l’installation.

Outre un lieu d’apprentissage et de divertissement, la nouvelle bibliothèque servira de point d’ancrage communautaire et de moteur de développement économique et social dans le secteur ouest du centre-ville.