Le site de la future Bibliothèque centrale d’Ottawa

Le plan de consultation de la future Bibliothèque centrale d’Ottawa dévoilé

C’est un processus de consultation publique exhaustif qui attend les architectes responsables de concevoir la future Bibliothèque centrale d’Ottawa.

Tout est à faire puisqu’aucun design n’existe encore.

Une première série d’ateliers de conception avec le public de la région aura lieu du 28 février au 2 mars. Le site et le nombre d’étages, entre autres, seront abordés. D’autres ateliers qui présenteront une idée plus concrète du projet sont à l’horaire au printemps et à l’été, a précisé mardi soir devant le conseil d’administration de la Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO) Don Schmitt, de Diamond Schmitt Architects, de Toronto. Ce cabinet a été retenu en partenariat avec KWC Architects, d’Ottawa, pour concevoir la nouvelle installation.

La communauté algonquine locale et les Premières Nations au pays seront aussi appelées à se prononcer sur l’architecture de l’immeuble ainsi que sur les services que la nouvelle bibliothèque devra offrir. Il y aura en outre une consultation à l’échelle nationale jusqu’à l’automne avec un sondage, des studios mobiles et en ligne à l’adresse web inspirez555.ca.

« Nos meilleurs projets sont le résultat de conversations », a résumé M. Schmitt, dont la firme a notamment travaillé sur la rénovation de l’ancienne gare union, qui accueille le Sénat, et du Centre national des arts.

La future bibliothèque centrale partagera avec Bibliothèque et Archives Canada le nouvel immeuble qui sera construit à l’entrée des plaines LeBreton au 555, rue Albert, tout juste à côté de la station Pimisi du réseau de train léger. Il s’agit d’un projet de quelque 190 millions $, dont la première pelletée de terre doit avoir lieu l’année prochaine. L’ouverture de la bibliothèque est prévue en 2024.

« Nous voulons les commentaires des gens. Nous voulons et nous devons être à l’écoute. C’est un projet de la communauté. Il doit refléter les valeurs de la communauté », a expliqué M. Schmitt, précisant que l’institution manifestera aussi la fierté nationale.

La nouvelle bibliothèque centrale d’Ottawa offrira bien plus que des livres. Pour M. Schmitt, l’endroit pourrait accueillir des studios d’art et d’enregistrement ainsi que des salles de conférence pour la communauté, par exemple.

« Les bibliothèques se métamorphosent », souligne-t-il.

La nouvelle bibliothèque remplacera celle du centre-ville située dans un immeuble vétuste à l’angle de l’avenue Laurier et de la rue Metcalfe.