Le site d’injection de la rue Clarence avait d'abord obtenu une autorisation temporaire de 120 jours de Santé Canada.

Le centre d’injection de la rue Clarence devient permanent

Le site d’injection supervisée de la rue Clarence obtient une exemption et pourra poursuivre ses activités.

Santé Canada a écrit jeudi sur Twitter que le site a «obtenu une exemption pour continuer ses activités comme site permanent». 

«L’ajout d’une aire de suivi et l’introduction d’un travailleur social permettront d’aider plus de clients et de fournir des interventions plus  soutenues», peut-on lire dans le rapport soumis par Santé publique Ottawa (SPO), qui supervise les opérations du site.

Le centre a ouvert ses portes le 26 septembre dernier, afin de pallier au controversé centre d’injection supervisée illégal qui s’était installée la fin de l’été dans le parc Raphaël-Brunet.

Au départ, le site d’injection de la rue Clarence avait obtenu une autorisation temporaire de 120 jours de Santé Canada et devait donc fermer ses portes le 31 mai prochain.

Selon les données publiées sur le site de SPO, entre 600 et 940 personnes par mois ont utilisé les services du centre d’injection entre octobre et avril et 41 lors des quelques jours d’ouverture en septembre. Une injection a été effectuée au cours de 99% des visites entre les mois de septembre et décembre. Huit appels au 9-1-1 ont été effectués pour une surdose de drogue et du naloxone a été administré dans six cas, toujours selon les données de SPO.