L'état des lieux au campement de fortune de Bayview, lundi matin.

Le campement de Bayview a été nettoyé

Le campement de fortune situé derrière la station Bayview a été nettoyé mardi matin, après que des occupants des lieux aient accepté une offre d’hébergement temporaire de la part de la Ville d’Ottawa.

Le site est occupé depuis avril, après l’incendie d’une maison de chambre de la rue LeBreton. D’autres personnes se sont jointes à ces sinistrés depuis.

Dimanche, la Commission de la capitale nationale (CCN) a affiché un avis d’éviction entrant en vigueur lundi. La Ville d’Ottawa a offert de l’hébergement temporaire aux campeurs. Un occupant des lieux a indiqué au Droit lundi soir qu’ils se dirigeaient vers un motel du quartier Vanier.

À LIRE AUSSI: Avenir incertain pour les campeurs de Bayview

« La CCN a donc commencé à nettoyer les lieux. Elle a entreposé les effets personnels laissés derrière et des dispositions seront prises pour donner à leurs propriétaires la chance de les récupérer », indique la CCN dans une déclaration diffusée mardi matin.

Le Service de police d’Ottawa confirme qu’elle était présente sur les lieux mardi matin, mais qu’elle n’était pas responsable des opérations de nettoyage. Selon le constable Charles Benoit, les policiers y étaient seulement en assistance, au cas où la situation tournait mal.

La CCN réitère que ce sont des inquiétudes face à la sécurité des campeurs qui ont mené à leur éviction du site. « Les lieux sont difficiles d’accès pour les services médicaux d’urgence ; le temps plus froid attendu les exposait à des risques, y compris le risque d’incendie que pose l’utilisation de gaz propane pour se chauffer ; et les services de base sont inexistants à cet endroit, y compris ceux pour assurer la salubrité », soutient la CCN.