Le budget 2017 du maire Jim Watson a été adopté par l'ensemble des conseillers, mercredi.

Le budget 2017 adopté à l'unanimité

Le budget 2017 de la Ville d'Ottawa a été adopté à l'unanimité, mercredi, au terme de longues discussions.
Le maire Jim Watson a réussi à faire accepter par l'ensemble des membres du conseil un budget de 3, 267 milliards $. Une situation différente de l'an dernier alors que cinq conseillers sur 18 avaient voté contre le budget.
« Avec un vote unanime, je pense que le conseil pense que c'est meilleur [que l'an dernier]. Je pense que c'est un budget équilibré, juste pour la population et qui aide la communauté dans le besoin », soutient M. Watson.
Les conseillers Diane Deans et Rick Chiarelli ont pris la parole avant le vote afin d'appuyer le budget et affirmé qu'il est meilleur que celui de 2016.
« L'an dernier, j'ai voté contre le budget pour certaines raisons, par exemple je trouvais que nous n'en faisions pas assez pour les personnes démunies, explique Mme Deans. Je suis reconnaissante de voir que cette année, l'argent est dans le budget. »
Hausse de taxes de 2%
Sans grande surprise, les contribuables verront leur compte d'impôts fonciers bondir de 2 % pour la prochaine année. Pour une maison évaluée à 395 400 $, cela représente une hausse de 72 $. De plus, l'augmentation des redevances pour les services d'eau et d'égout est limitée à 5 %.
Les grandes orientations présentées en novembre dernier ont été retenues. 
Tel que prévu, les organismes communautaires ont droit à une enveloppe budgétaire de 610 000 $ en plus de recevoir une augmentation de 2 % du coût de la vie, soit un peu plus que le taux actuel de 1,5 %.
De plus, la Ville procèdera à l'embauche de 25 nouveaux policiers et 24 paramédics en 2017.
Les tarifs d'OC Transpo bondiront de 1,25 % et le nouveau laissez-passer pour les personnes à faible revenu sera en vente dès le printemps prochain.
Le budget 2017 prévoit aussi une hausse de 4,5 millions $ pour les travaux hivernaux.
Malgré la demande de certains groupes artistiques et d'organisateurs de festivals, le budget ne prévoit pas de revoir le financement déjà annoncé. Les célébrations du 150e anniversaire de la Confédération obtiennent 500 000 $ et 150 000 $ iront à un fonds pour les arts locaux.
Le budget comprend des économies internes de 18,4 millions $ réalisées dans le cadre du remaniement organisationnel de la municipalité.
Selon les prévisions de la municipalité, la dette s'élèvera à 1,78 milliard $ à la fin de l'année prochaine.
Débat sur les effectifs policiers
Le budget alloué au Service de police d'Ottawa (SPO) n'a pas fait l'unanimité au sein du conseil et a soulevé des discussions concernant la criminalité et le rôle des policiers communautaires.
Certains conseillers ont soulevé des inquiétudes quant au redéploiement des effectifs en janvier prochain. Par exemple, Mathieu Fleury et Catherine McKenney veulent s'assurer qu'on n'augmentera pas les effectifs afin de lutter contre les crimes aux dépens de ceux qui s'occupent des services communautaires.
Le chef, Charles Bordeleau, a tenu à rassurer les élus en affirmant que les policiers communautaires seront plus « efficaces » sur le terrain puisqu'ils n'auront plus à assumer des tâches administratives. Selon le nouveau plan, ces agents passeront de 15 à 10 en 2017.
« C'est très important pour moi et les citoyens de mon quartier que les policiers fassent du travail proactif. Est-ce que le redéploiement des agents voudra dire moins de ressources ? » questionne Mme McKenney.
Le maire croit que l'ajout de nouvelles technologies, comme les radars aux feux rouges, aidera à déployer les agents correctement. « Grâce à la technologie, nos ressources pourront lutter contre le crime. Cette année en a marqué plusieurs à cause des nombreux crimes. Mais je pense qu'il est important de ne pas paniquer et de ne pas appeler ça une 'tendance' quand c'est la première année que ça arrive », soutient Jim Watson.
Pour sa part, Jeff Leiper a appuyé le budget, mais non sans craintes de pertes de services. 
Il demande au chef Bordeleau de ne pas hésiter pour demander plus d'argent s'il en a besoin l'an prochain.
Le budget de 320 millions $ du SPO a été adopté à 21 contre trois, Catherine McKenney, Mathieu Fleury et Riley Brockington s'y sont opposés.