Le controversé blogueur Daryush Valizadeh, alias Roosh V

Le blogueur Roosh V persona non grata à Ottawa

Le misogyne notoire Daryush Valizadeh, alias Roosh V, n'est pas le bienvenu à Ottawa.
Le maire Jim Watson a tenu à lui faire savoir directement sur le réseau social Twitter mardi matin.
Ce dernier réagissait à une rumeur sur Internet selon laquelle le blogueur américain controversé se produirait à la Cour des arts ce samedi.
«Vos âneries pro-viol, homophobes et misogynes ne sont pas les bienvenues à Ottawa #Onesten2016 [traduction libre]», a gazouillé le maire, irrité.
«C'est complètement dégoûtant. Il profite probablement de ce genre de publicité. Mais c'était important pour moi de lancer un message que ce genre de rendez-vous n'est pas acceptable entre les murs des établissements de la ville», a précisé le maire, devant les médias.
Le conférencier prône notamment de légaliser le viol, s'il est commis dans une propriété privée.
Watson restera vigilant
M. Watson a demandé au conseiller du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, de garder l'oeil ouvert pour éviter que le blogueur se trouve un nouveau local.
«Ce genre de propos et gestes n'ont pas leur place dans une société civilisée, a renchéri M. Watson. Nous n'acceptons pas les gens qui tiennent des propos haineux se servent de nos établissements publics.»
La sortie du maire Watson lui a valu une pluie d'éloges sur les réseaux sociaux.
Roosh V a fait les manchettes l'été dernier à l'occasion d'un précédent passage au Canada. La ministre de la Condition féminine de l'époque, Stéphanie Vallée, ne s'était pas opposée à sa présence au Québec. Le mouvement de protestation qu'a soulevé sa venue à Montréal a tout de même eu raison de sa prestation, qui a été annulée. Les maires de Montréal et de Toronto avaient aussi condamné ses propos.