Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

L’avenue Trump bientôt rebaptisée à Ottawa?

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Une rue d’Ottawa portant le nom du controversé 45e président des États-Unis pourrait bien changer de nom au cours des prochains mois.

Le conseiller du quartier Rivière, Riley Brockington, a envoyé une lettre à tous les résidents de l’avenue Trump dans le quartier Central Park le week-end dernier.

«Comme vous le savez, les noms des rues de la communauté de Central Park d’Ottawa ont une thématique new-yorkaise, et c’est le promoteur qui a nommé ces rues au moment de leur construction. Des résidents du secteur m’ont contacté pour me faire part de leur désir de voir cette avenue renommée en raison des connotations négatives associées à son nom actuel.», écrit M. Brockington.

L’élu municipal demande aux résidents de l’avenue Trump d’indiquer s’ils souhaitent qu’un processus pour le changement du nom de leur rue soit enclenché. Si plus de 50% d’entre eux le demandent, il s’engage à déclencher la procédure.

Le conseiller du quartier Rivière, Riley Brockington

Selon le bureau de Riley Brockington, si la communauté de l’avenue Trump exprime cette volonté et que le changement de nom est adopté en comité et par le conseil municipal, la procédure devrait être complétée vers la fin de l’été 2021.

Réconciliation dans Rideau-Rockcliffe

En attendant des nouvelles sur l’avenue nommée en l’honneur de Donald Trump, le conseil municipal se penchera mercredi sur l’avenir de l’avenue Langevin dans le quartier Rideau-Rockcliffe.

Une motion est sur la table afin de changer le nom de cette rue afin d’honorer l’ancien chef des Anishinabeg de Kitigan Zibi, William Commanda.

Le conseiller de Rideau-Rockcliffe, Rawlson King

Dans sa motion, le conseiller de Rideau-Rockcliffe, Rawlson King, souligne que l’avenue porte le nom d’Hector-Louis Langevin, «l’un des Pères de la Confédération ayant participé à la création du système de pensionnats autochtones, qui forçait le retrait des enfants autochtones de leur famille et détruisait leur identité et leur culture».

M. King souligne par ailleurs que le gouvernement du Canada a modifié en 2017 le nom de l’édifice Langevin situé au centre-ville d’Ottawa. L’immeuble est maintenant connu comme étant le Bureau du Premier ministre et du Conseil privé.