Laura Dudas, nouvelle conseillère municipale élue dans Innes, a déjà beaucoup de projets dans ses cartons.

Laura Dudas, l’engagement à un nouveau niveau

La passion de l’engagement communautaire, c’est ce qui a poussé Laura Dudas à se présenter comme conseillère municipale dans le quartier Innes. La nouvelle élue carbure aux projets et elle planifie déjà son entrée en poste à peine une semaine après son élection.

« Il y a tellement de choses à prendre en considération avant de se lancer dans la course [aux élections municipales]. Je voulais continuer à faire partie de la communauté. J’ai été bénévole et engagée dans la communauté pendant plusieurs années et j’ai entendu les demandes des citoyens, soutient Mme Dudas. Je leur ai dit que j’étais prête à les représenter et à servir leurs intérêts. »

Cette dernière souhaite tirer profit au maximum des quatre prochaines années pour accomplir le plus de projets possible. 

« Je suis déjà rentré en communication avec des employés municipaux et des groupes communautaires. Quatre ans ça passe vite et il ne faut pas perdre de temps », affirme l’ex-employée de la ville d’Ottawa.

L’infrastructure et le développement économique figurent au sommet de ses priorités. La mère de famille raconte que ces deux sujets ont été soulevés à plus d’une reprise au cours de son porte-à-porte des derniers mois.

« Le fait que nous n’avons pas les routes, le transport en commun et les infrastructures nécessaires pour répondre à la croissance résidentielle de la dernière décennie est un problème », note-t-elle.

Les lacunes en matière d’infrastructure ont aussi un effet sur le développement économique de l’est de la ville, selon elle. L’élue compte tirer profit des opportunités comme le train léger sur rail pour attirer des entrepreneurs et de nouveaux secteurs d’emplois.

« Les citoyens et les propriétaires d’entreprises me l’ont répété, l’Est ne s’est pas développé à la même vitesse que les autres secteurs de la ville. Peu importe quelle est la raison, il est maintenant temps que l’Est de la ville reçoive sa part d’investissements », raconte Mme Dudas.

Engagement envers la francophonie

Laura Dudas a été élue avec 41 % des voix, le 22 octobre dernier après avoir mené une lutte à quatre pour représenter le quartier du conseiller Jody Mitic qui ne sollicitait pas de deuxième mandat.

L’échevine a déjà eu la chance de s’entretenir avec le conseiller sortant et doit le rencontrer à nouveau afin d’amorcer la transition.

La francophonie est un enjeu qui tient à cœur à l’ancienne journaliste qui a travaillé dans les journaux anglophones de la capitale fédérale. Mme Dudas suit des cours de français depuis quelques années et planifie poursuivre dans cette lancée. 

« C’est primordial de pouvoir parler en français avec mes citoyens et je veux être en mesure de les servir dans les deux langues officielles », confie-t-elle. 

La femme de 39 ans, qui célébrera son 40e anniversaire au mois de novembre, entend servir ses électeurs au meilleur de ses capacités.

« En campagne, c’est comme une longue entrevue pour un emploi, illustre-t-elle. Tu essaies de gagner la confiance des gens. Maintenant que j’ai eu ce privilège, mon travail est de m’assurer que je respecte mes engagements et de travailler pour mes citoyens. »