Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La Commission de la capitale nationale (CCN) a souligné à grands traits, jeudi, son plan directeur conceptuel déterminant ses quatre grands secteurs.
La Commission de la capitale nationale (CCN) a souligné à grands traits, jeudi, son plan directeur conceptuel déterminant ses quatre grands secteurs.

L'allure des futures plaines LeBreton se précise

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
Article réservé aux abonnés
L’allure que prendront les plaines LeBreton dans la prochaine décennie se précise. La Commission de la capitale nationale (CCN) a souligné à grands traits, jeudi, son plan directeur conceptuel déterminant ses quatre grands secteurs.

On entendra de plus en plus parler des secteurs des aqueducs, des plaines, de la rue Albert et des parcs. On sait déjà que le 665, rue Albert, sera couronné d’un nouveau joyau culturel et écologique avec la construction des nouvelles installations de Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO) et de Bibliothèque et archive Canada (BAC). La BPO occupera 61% de l’endroit, et BAC, 39%. L’ouverture du 665, Albert est prévue en 2025. Jeudi, le conseil d’administration de la CCN parlait déjà d’un bâtiment qui allait créer «l’effet d’une lanterne», devenant ainsi un nouveau repère visuel dans la capitale.

La prochaine étape de ce plan directeur conceptuel est le choix d’un des trois soumissionnaires retenus pour l’aménagement du terrain de la nouvelle bibliothèque.

Il s’agit des consortiums Dream LeBreton, One Planet Living LeBreton, et Team Central. L’une de ces équipes, qui regroupent des firmes d’architectes, de paysagement, divers consultants et spécialistes en matière de logements sera choisie en janvier 2022 pour entamer les travaux.

«Ce projet de bâtiment est l'un des plus importants de la décennie», a dit le maire d'Ottawa, Jim Watson.

Ajouts

Le plan conceptuel de la CCN précise que 25% des logements qui seront construits sur l'ensemble du site devront être considérés comme étant abordables. «La CCN et la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) ont formé un partenariat pour soutenir la construction d’au moins 180 logements abordables sur le terrain de la bibliothèque», a précisé le président de la CCN, Marc Seaman.

Les critères de la CCN sont plus précis en matière de transport. Le plan directeur précise que 60% du transport sur les plaines Le Breton devra être collectif, et 20% actif (à pied ou à vélo). La place à l’automobile devra être limitée à 20% dans le quartier.

On prévoit sous la bibliothèque 200 espaces de stationnement pour l’automobile, et 120 autres pour les vélos.

La direction de la CCN était par ailleurs satisfaite de l’ajout de sa nouvelle stratégie en matière de culture et de patrimoine soulignant la présence autochtone et le patrimoine industriel du site. Jeudi, des responsables du dossier ont précisé que des colonnes extérieures de la nouvelle bibliothèque prendront la forme d’œuvres d’art créées par des membres des Premières nations.

La CCN dit avoir lu et entendu les commentaires de plus de 5000 Canadiens dans le cadre des consultations publiques entourant l’aménagement des plaines Le Breton.

Le terrain de la bibliothèque de 1,1 hectare est situé à l’extrémité ouest du centre-ville d’Ottawa, adjacent à la station de l’O-Train Pimisi.

Le nouveau bâtiment doit recevoir la certification écologique Platine.

***

Les quatre secteurs

Les quatre secteurs décrits dans le plan directeur (extraits):

  • Secteur des aqueducs: Élément central des plaines Le Breton, le secteur des aqueducs sera un centre culturel dynamique; un quartier de divertissement débordant dans les espaces publics, le long des deux aqueducs intégrés au réseau historique de distribution d’eau d’Ottawa.
  • Secteur des plaines: Le secteur des plaines sera un secteur essentiellement résidentiel, caractérisé par des rues intimes et piétonnières et divers types de logements.
  • Secteur de la rue Albert: Le secteur de la rue Albert sera délimité par la future installation commune de la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada, à l’est, et par un éventuel centre d’événements majeurs ou une autre grande installation, à l’ouest. Dans ce secteur à usage mixte sont prévus, le long de la rue Albert, des logements, des bureaux, des commerces et des services.
  • Secteur des parcs: Le secteur des parcs combine le patrimoine industriel des lieux et les éléments naturels déterminants qui s’y trouvent, formant un vaste parc incomparable doté d’aménagements du domaine public et attirant les visiteurs de toute provenance à de l’extrémité ouest du quartier.