La Ville d'Ottawa a Uber à l'oeil

La Ville d'Ottawa continue de faire la vie dure aux chauffeurs de taxis dits illégaux de l'entreprise américaine Uber, qui refuse de se plier à la réglementation municipale. Depuis le 8 février, la municipalité a distribué 18 amendes salées (de 615$ à 875$) à neuf conducteurs.
Ce nouveau blitz de contraventions porte le total à 44 contre 23 individus depuis l'implantation l'automne dernier du service de covoiturage commercial nouveau genre dans la capitale.
Rappelons que contrairement à la Ville d'Ottawa, le Bureau de la concurrence du Canada (BCC) est d'accord avec les pratiques jugées déloyales de l'entreprise Uber par les compagnies de taxis.