La saison des chantiers, dont la facture atteint 350 millions$, est débutée au centre-ville d’Ottawa.

La saison des chantiers débute à Ottawa

« C’est un inconvénient à court terme pour un gain à long terme ». Voilà comment le maire d’Ottawa Jim Watson perçoit la saison des chantiers routiers, qui vient d’être lancée et dont la facture avoisine les 350 millions $.

Dans tous les quartiers de la ville, des artères se referont une beauté dans les prochains mois, par exemple l’avenue Fisher, entre l’avenue Carling et le chemin Baseline, endroit que les autorités municipales avaient choisi pour faire l’annonce de vendredi matin.

Un montant record de près de 52 millions $ est alloué cette année uniquement au réasphaltage du réseau routier. Il s’agit d’une hausse budgétaire de 12 % par rapport à l’année dernière.

La Ville ayant conclu l’année 2017 avec un surplus de près de 25 millions $, le conseil municipal a également décidé d’affecter une somme de 10 millions $ au renouvellement des infrastructures.

Des réparations de trottoirs et de bordures ainsi que des améliorations au chapitre de l’accessibilité sont aussi au menu des prochaines semaines d’est en ouest.

M. Watson croit que de tels investissements sont nécessaires, lui qui avoue que les routes dans la capitale fédérale ont besoin d’amour à plusieurs endroits.

« Certaines sont de très bonnes qualités, d’autres sont dans un piètre état. Il faut continuellement faire du meilleur travail. On a eu deux durs hivers d’affilée et des nids-de-poule se sont formés. [...] On s’attend à ce que des gens se plaignent, mais on améliore la qualité des rues pas uniquement pour les automobilistes, mais aussi pour les gens qui empruntent le transport en commun. On le fait également pour les cyclistes. Certains d’entre eux se plaignent pour de bonnes raisons. C’est dangereux à certains endroits », a-t-il dit.

La Ville d’Ottawa assure l’entretien de 6000 kilomètres de routes.