Le chef Charles Bordeleau plaidera sa cause lundi soir à la réunion de la Commission de services policiers d'Ottawa.

La police d'Ottawa demande une hausse de budget de 1,75%

Le Service de police de la Ville d'Ottawa propose une hausse de 1,75% à son budget annuel pour le prochain exercice financier.
C'est le taux qu'a identifié le chef Charles Bordeleau pour assurer une continuité aux activités de son service. Il plaidera sa cause lundi soir à la réunion de la Commission de services policiers d'Ottawa.
Le service policier travaille depuis cet été à établir sa cible budgétaire, fixant une majoration maximale de 2%, tel que recommandé par M. Bordeleau. La première ébauche élaborée en septembre proposait une hausse de 4,2%. Toutefois, la réduction à certaines dépenses et des améliorations en matière d'efficacité ont permis de dégager 5,1 millions $ et de limiter la hausse à 2%. Ces modifications seront détaillées dans le budget déposé le 4 février prochain.
Au cours des derniers mois, la Ville d'Ottawa a aussi réajusté ses estimations en matière d'évaluations immobilières et prévoit que la quote-part policière apportera 600000$ de plus aux coffres du service. Ainsi la hausse suggérée s'établit maintenant à 1,75% en vertu de ce changement.
Diverses consultations publiques auront lieu avant l'adoption du budget, premièrement par la Commission le 23 février prochain et finalement par le conseil municipal, le 11 mars.