Encore cette semaine, les résidents de la région devront déneiger leur entrée à la suite des chutes de neige qui sont attendues.

La neige abondante ralentit les opérations de déneigement à Ottawa

Les précipitations de neige volumineuses du mois de janvier ont donné du fil à retordre aux équipes d’entretien hivernal à Ottawa. Les routes et les trottoirs ont été déneigés, pour la plupart, mais les citoyens devront s’armer de patience avant que les bancs de neige soient enlevés aux quatre coins de la ville.

La Ville a enregistré 966 requêtes au 311 depuis la tempête du dimanche 20 janvier, concernant le déneigement. Sur les réseaux sociaux, des Ottaviens se sont plaints de la lenteur des opérations.

« On vient d’avoir plus de 50 cm entre les deux tempêtes du 20 et du 23 janvier en plus de la pluie verglaçante. Ça va prendre quelques semaines à nettoyer parce qu’il y a beaucoup de neige », explique Luc Gagné, directeur des routes et du stationnement à la Ville d’Ottawa.

Ce dernier ajoute que c’est la troisième fois au cours des 50 dernières années qu’Ottawa reçoit deux tempêtes de 20 cm de neige et plus en l’espace de quatre jours.

Les chenillettes, chasse-neige, niveleuses et tracteurs qui soufflent la neige arpentent les 6000 km de routes à déblayer dans la capitale. Les opérateurs de véhicules de déneigement sont à pied d’œuvre depuis la tempête du 20 janvier.

« On est très occupé avec toutes les tempêtes des derniers jours. Quand on a des tempêtes record et rapprochées, c’est difficile. Les équipes sont toutes là », ajoute M. Gagné.

En moyenne, 249 cm de neige tombent chaque hiver à Ottawa. Entre le 1er novembre et le 29 janvier, près de 190 cm ont déferlé sur la capitale.

Selon le protocole mis en place, les équipes s’attaquent aux autoroutes et aux routes principales en premier avant d’arpenter les trottoirs et les voies cyclables du centre-ville ainsi que les routes secondaires.

Par la suite, les opérateurs s’orientent vers les routes et les trottoirs résidentiels avant de terminer avec les intersections et les passages pour piétons sans oublier les arrêts d’autobus.

Prêt pour Bal de Neige

Une dizaine de centimètres de neige se sont ajoutés mardi aux tempêtes des 10 derniers jours. Malgré les accumulations qui ne cessent d’augmenter, M. Gagné assure que les équipes mettent les bouchées doubles afin que tout soit dégagé avant le début de Bal de Neige ce week-end.

« On sait que Bal de Neige, c’est très important. On commence à nettoyer les bancs de neige dans la communauté du Glebe pour avoir des routes larges et du stationnement de disponibles », affirme le directeur des routes et du stationnement.