Le pont Alexandra

La CCN déneigera deux liens cyclistes importants

La Commission de la capitale nationale (CCN) lance un projet pilote pour favoriser le transport actif cet hiver.

Des sentiers importants du circuit cycliste de la région de la capitale fédérale seront déneigés au cours des prochains mois. Les pistes cyclables du pont Portage et du pont Alexandra sont au cœur de cette initiative.

La CCN avait déjà des ententes avec les villes d’Ottawa et de Gatineau pour assurer le déneigement de certaines infrastructures cyclables sur leur territoire au cours des dernières années.

Ce projet pilote permet donc d’ajouter au réseau cyclable hivernal deux circuits importants pour ceux qui ont besoin de traverser la rivière des Outaouais.

+

Un nouveau ministère pour la CCN

Alors que la Commission de la capitale nationale (CCN) a généralement été la responsabilité du ou de la ministre du Patrimoine canadien au cours des dernières années, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a brisé cette continuité lors de l’assermentation de son conseil des ministres, mercredi.

La CCN est désormais la responsabilité de la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Anita Anand. Le premier dirigeant de la CCN, Tobi Nussbaum, a indiqué jeudi ne pas connaître Mme Anand, mais qu’il est « impressionné » par sa feuille de route et qu’il a hâte de la rencontrer.

Il ajoute que la CCN a déjà fait partie du ministère des Services publics il y a plusieurs années et il croit que l’organisation pourra « fort probablement profiter des expertises de Services publics Canada pour faire avancer ses priorités ».

+

La CCN veut un plan de protection des arbres

La Commission de la capitale nationale (CCN) est sur le point de se doter d’un plan de protection des arbres situés sur son territoire.

« Malheureusement, une grande partie de nos efforts de protection de nos forêts dans les dernières années a consisté à abattre des arbres morts », indique le premier dirigeant de la CCN, Tobi Nussbaum, en référence à l’agrile du frêne qui a fait des ravages dans la région de la capitale fédérale.

En ce moment, la CCN dépense 200 000 $ par année pour planter un millier de nouveaux arbres un peu partout sur son territoire.

Cette future Stratégie sur les forêts se penchera sur les investissements nécessaires pour préserver le couvert forestier de la région dont la CCN est en grande partie responsable puisque près du trois quarts des terres sous sa juridiction sont couvertes d’arbres.