Le maire Jim Watson et le conseiller Tim Tierney

La bibliothèque fait un pas de plus vers les plaines

Le futur site de la Bibliothèque centrale a reçu l'appui du conseil d'administration de la Bibliothèque publique d'Ottawa (BPO) afin que le  bâtiment de 168 millions $ soit construit à proximité des plaines LeBreton, comme recommandé par le comité d'évaluation.
Une étape de plus a été franchie, mardi soir, afin que la succursale soit érigée à l'ouest de l'avenue Bronson.
Le site du 557, rue Wellington n'a toutefois pas fait l'unanimité. Catherine McKenney qui n'a jamais caché ses préoccupations depuis le début du processus est la seule membre du CA à s'y être opposé. 
« Nous ne prenons pas en considération certaines personnes défavorisées et nous allons perdre une succursale au centre-ville. Ce n'est pas le meilleur site parce qu'il n'est pas facilement accessible à pied et à vélo et il est situé loin du transport en commun », a-t-elle affirmé.
Le maire Jim Watson, qui ne siège pas sur le CA mais qui était présent à la réunion, est satisfait du vote de mardi soir. « La réalité c'est que peu importe l'endroit choisi il y aura toujours des gens à proximité et d'autres qui seront loin. Nous ne trouverons jamais un site parfait qui répondra aux attentes de l'ensemble de la population. »
Des citoyens insatisfaits
Une vingtaine de citoyens ont pris la parole lors de la réunion mardi soir. La grande majorité d'entre eux ont exprimé leur désaccord face au site recommandé. Parmi les raisons évoquées, la question de l'accessibilité est revenue à plusieurs reprises.
« Les gens à mobilité réduite auront de la difficulté à marcher et monter la côte située à proximité. De plus, les personnes à faible revenu ne seront pas en mesure de se procurer une passe pour le train léger et la bibliothèque centrale doit se trouver où les gens sont », soutient Joyce Crago, une résidente d'Ottawa.
Pour leur part, les membres de BPO ont affirmé qu'une fois le feu vert donné, une consultation publique est prévue afin de répondre aux préoccupations.
Le projet proposé à proximité des plaines LeBreton prévoit un partenariat entre la Ville d'Ottawa et Bibliothèque et Archives Canada. 
Les deux entités partageraient l'espace ainsi que la facture. Certaines aires seraient communes dans le bâtiment de 216 000 pieds carrés, comme la tribune publique, l'entrée, la galerie d'exposition et le centre de généalogie. L'administration municipale paierait 99 millions$ et le fédéral 69 millions$. Les deux paliers de gouvernement doivent donner leur accord au projet.
Les élus doivent rendre leur décision lors de la séance du conseil prévue le 8 février prochain. Le gouvernement fédéral doit se pencher sur la question au printemps prochain.
Un sondage réalisé par la firme Nanos, et présenté mardi soir, révèle que 72 % des répondants privilégient l'emplacement situé au 557, rue Wellington. 
De plus, 93 % soutiennent, à des degrés divers, une collaboration entre BPO et Bibliothèque et Archives Canada. 
Le sondage a été mené auprès de 1000 résidents d'Ottawa du 10 au 17 janvier dernier avec une précision de plus ou moins 3,1 %, 19 fois sur 20.