Jim Watson a été réélu maire d'Ottawa pour un troisième mandat consécutif.

Jim Watson réélu maire d'Ottawa [VIDÉO]

Sans surprise les Ottaviens ont opté pour la continuité. Jim Watson a été élu pour un troisième mandat consécutif à la mairie d’Ottawa.

M. Watson a récolté 71 % du vote populaire en l’emportant haut la main contre son principal rival Clive Doucet. Celui qui voulait éviter le couronnement du maire sortant a terminé au deuxième rang avec 22 % des suffrages. Douze candidats étaient en lice pour diriger la capitale fédérale.

C’est un Jim Watson fier et heureux qui s’est présenté devant ses partisans lundi soir, moins d’une demi-heure après le dépouillement des votes. C’est sous une pluie d’applaudissements qu’il a fait son entrée au Centre RA, sur la promenade Riverside. Ballons rouges, pancartes électorales et fanions à son nom décoraient la salle. « Quatre autres années » scandait la foule lorsque la victoire a été confirmée.

« J’aime Ottawa !, a-t-il lancé au micro devant ses supporteurs. C’est un honneur d’être devant vous et j’ai hâte aux quatre prochaines années. »

Le maire peinait à cacher ses émotions lundi soir. Il a admis être émotif en pensant à ses parents qui n’étaient pas avec lui pour la première fois depuis le début de sa carrière politique.

« C’est ma première élection sans la présence de mes parents parce que j’ai perdu mon père et ma mère, confie-t-il avec un trémolo dans la voix. Ma mère était une professeure de français et elle m’a toujours dit de pratiquer la langue de Molière. Elle était une très bonne influence. »

Jim Watson a été élu à la mairie d’Ottawa pour un troisième mandat. Ses partisans et l’ex-ministre Madeleine Meilleur ont tôt fait de le féliciter.

Un mandat fort

Le politicien d’expérience a reçu un mandat fort. Le principal concerné promet de veiller aux besoins de la population. Il entend retrousser ses manches et débuter le travail le plus tôt possible.

« C’est une de mes responsabilités de contacter tous les nouveaux membres du conseil pour m’introduire et écouter leurs priorités. Nous sommes une équipe », soutient le maire qui prévoit appeler les nouveaux élus dès mardi pour préparer la période de transition.

En tout, 16 conseillers sortants ont été réélus au terme du scrutin et sept nouveaux visages feront leur entrée à l’hôtel de ville d’Ottawa. Le nouveau conseil sera assermenté le 1er décembre prochain.

Parmi ses priorités, le maire Watson note le projet de train léger, la construction de la Bibliothèque centrale et l’élaboration du budget municipal de 2019.

De son côté, Clive Doucet se dit satisfait des efforts mis de l’avant par son équipe depuis le début de la campagne. Il est fier que ses idées et ses opinions aient résonné dans la capitale.

« Je suis satisfait de nos efforts. On a travaillé fort. J’ai pris seulement une journée de repos en six semaines. J’ai tout fait pour gagner et mettre ma vision de l’avant. Maintenant, il faut accepter les résultats et retourner à la vie », confie le septuagénaire qui compte retourner vivre à Cap-Breton et se concentrer sur la sortie de son prochain livre.

M. Doucet a connu une meilleure soirée qu’en 2010, lors de sa première tentative aux élections municipales pour la course à la mairie. À cette époque, il avait terminé troisième avec 14,8 % des voix.

Le taux de participation s’est établi à 42,6 % en hausse comparativement à 2014 où 39,9 % des électeurs s’étaient prévalus de leur droit de vote.

Le premier magistrat de Gatineau a félicité son homologue ontarien. Maxime Pedneaud-Jobin entend poursuivre la collaboration entre les deux municipalités sur les enjeux communs.

« Ensemble, nous avons rendu la région plus forte : en transport en commun, en tourisme, en développement économique, à la CCN, nous avons établi un niveau de collaboration sans précédent. Ce sera un plaisir de continuer le travail avec lui. Je veux lui souhaiter du succès pour ce mandat ainsi qu’à tous les élus de ce nouveau conseil municipal », mentionne le maire de Gatineau.