L'armée a fait son arrivée à Cumberland samedi.

Inondations: l’armée débarque à Cumberland

Les forces armées canadiennes ont fait leur entrée à Cumberland, samedi après-midi, alors que la situation continue de se détériorer dans ce quartier de l’est de la ville.

Le colonel Jason Adair mentionne que l’armée est appelée à changer de quartier chaque jour, selon les besoins de la ville. «On suit l’évolution du niveau d’eau au quotidien. Nous allons nous rendre là où on a besoin de nous. Cette demande est déterminée en grande partie par la Ville. Les forces canadiennes ne décident pas où elles sont déployées nous travaillons en constante coopération avec les autorités municipales. Nous évaluons quotidiennement les secteurs qui sont les plus à risques et qui possèdent les plus grands besoins.»

Malgré tout, le directeur général des Services de protection et d’urgence, Anthony Di Monte, précise que la majeure partie du travail demeure l’ouest de la ville. «Britannia est le quartier dont on a le plus de travail à faire pour le protéger. Nous sommes confiants que nous avons les habiletés et le personnel pour mener à terme cette tâche.»

Le colonel Adair ajoute que la majorité des 552 soldats sont déployées dans l’ouest, mais qu’une trentaine d’entre eux sont présents à Cumberland pour assurer la protection du secteur est.

Le maire suppléant, George Darouze, mentionne que la communauté de Cumberland a été durement frappée par la crue printanière samedi et remercie les forces armées de leur présence dans ce quartier. «Il ont déjà eu un grand impact sur la protection de cette communauté, nous continuons aussi à travailler avec notre partenaire Hydro One afin de conserver l’électricité dans le plus de maisons possibles.»

Des bénévoles en grand nombre

Les autorités municipales indiquent que plus de 4000 bénévoles se sont manifestés samedi pour venir en aide aux secteurs les plus durement touchés par la crue printanière.

M. Di Monte affirme que l’esprit d’entraide des citoyens permet à la Ville d’avoir plus de 577 000 sacs de sable à sa disposition. À Cumberland, des centaines de citoyens se sont déplacés au Cumberland Heritage Village Museum pour contribuer à la confection des sacs de sable.

«J’ai été sur le terrain pendant huit heures aujourd’hui et je peux vous dire que l’élan de solidarité duquel j’ai été témoin rendrait n’importe quel Canadien fier», souligne le colonel Adair.

M. Di Monte ajoute que pour l’instant les systèmes d’aqueduc n’ont pas été contaminés par les inondations, mais il prévient les résidents de prendre toutes les précautions nécessaires s’ils entrent en contact avec l’eau de la rivière.