Le sentier des Voyageurs, entre le pont du Portage et le Musée canadien de l'histoire

Inondations: Importants dommages aux terrains de la CCN

Comme en 2017, la crue printanière n’a pas épargné les terrains de la Commission de la capitale nationale (CCN).

Les dépenses anticipées à la suite des inondations sont estimées entre 6 et 10 millions $, selon l’ingénieur en chef de la CCN, Greg Kehoe.

Ce dernier s’est tout de même réjoui puisque certaines infrastructures riveraines — notamment des pistes cyclables — ont mieux résisté aux affronts de Dame nature cette année, grâce aux travaux effectués après les inondations de 2017.

L’infrastructure qui soulève le plus d’inquiétudes et qui nécessitera les plus importantes dépenses — environ 4 millions $ — est le pont du Portage.

M. Kehoe a indiqué que des plongeurs devront être envoyés dans la rivière des Outaouais, lorsque ce sera sécuritaire, pour examiner les fondations du pont qui pourraient avoir été endommagées par la crue printanière.

Le président-directeur général de la CCN, Tobi Nussbaum, se veut toutefois rassurant, il n’y a pas d’inquiétude à court terme quant à la solidité du pont.

« Le pont est sécuritaire. Nous tenons des inspections toutes les semaines. C’est surtout une question de nous assurer de sa longévité », soutient M. Nussbaum.

La piste cyclable et les trottoirs du pont seront ouverts aux cyclistes et aux piétons dès 15 h, vendredi. Les voies de circulation automobile seront rouvertes samedi matin, à 8 heures.

Sentiers rouverts d’ici août

L’ensemble des sentiers et des pistes cyclables qui longent les cours d’eau de la région seront ouverts avant la fin du mois de juillet, annonce la Commission de la capitale nationale (CCN).

Sur la rive gatinoise, le sentier des Voyageurs a besoin de travaux de réfection entre le pont du Portage et le Musée canadien de l’histoire. La réouverture devrait avoir lieu à la fin du mois de juillet.

Le parc du Lac-Leamy demeurera de son côté fermé pour une période indéterminée. La plage est toujours inondée et plusieurs installations du parc doivent être décontaminées, soutient la CCN.

De l’autre côté de la rivière des Outaouais, beaucoup de débris doivent être retirés du sentier de la Rivière-des-Outaouais derrière la colline du Parlement, entre la rue Bank et le pont du Portage. 

Ce tronçon doit rouvrir à la mi-juillet. 

Ce sentier doit également faire l’objet de travaux mineurs à la hauteur de la promenade Sir-John-A.-Macdonald, ce qui pourrait mener à des fermetures temporaires au cours des prochaines semaines.