Les autorités provinciales et municipales ont tenu des séances d’information mercredi et jeudi dans l’ouest et l’est d’Ottawa pour les résidents touchés par les inondations.

Inondations en Ontario: encore deux semaines pour les réclamations

Les autorités ontariennes ont reçu jusqu’à présent 76 demandes d’indemnisation de victimes des inondations printanières le long de la rivière des Outaouais.

Ce nombre devrait augmenter puisqu’encore jeudi des sinistrés n’avaient toujours pas soumis au gouvernement provincial les documents nécessaires pour recevoir une indemnité pour leurs pertes matérielles et les coûts associés au nettoyage et à la reconstruction à la suite de la crue des eaux. 

Les citoyens affectés ont jusqu’au 27 octobre pour faire parvenir leurs documents au ministère des Affaires municipales. 

Une vingtaine de personnes ont d’ailleurs assisté jeudi à deux séances d’information sur le Programme d’aide aux sinistrés après une catastrophe dans le secteur Cumberland d’Ottawa tenues pour les résidents dont les propriétés ont subi des dommages à la suite des débordements de la rivière au printemps dernier. 

Par exemple, un peu comme au Québec, le gouvernement apporte une aide financière pour le nettoyage après sinistre ainsi que la pose d’isolant dans un sous-sol, mais le coût du placoplâtre pour les murs n’est pas couvert si les pièces ne sont pas considérées comme essentielles.

Le gouvernement ontarien éponge 90 % du montant admissible après l’application d’une franchise de 500 $ qui s’applique à une demande d’indemnisation.

Les ménages à faible revenu peuvent demander d’être dispensés de la franchise.

Les zones couvertes par le Programme d’aide aux sinistrés sont le canton de Champlain, le canton d’Alfred et Plantagenet, l’île Pétrie, West Carleton-March, certains quartiers du secteur Cumberland ainsi que la baie Crystal.