Incident à Fallowfield: la Ville d'Ottawa se défend

Le plus récent incident impliquant un autobus d'OC Transpo sur un passage à niveau du chemin Fallowfield démontrait une menace pour la sécurité, selon Transports Canada. La Ville d'Ottawa a poliment démenti les inquiétudes des inspecteurs ferroviaires fédéraux.
Transports Canada avait demandé à la Ville d'Ottawa de s'expliquer sur les causes de l'accident et avait exigé une révision des normes de sécurité dans le secteur. Le directeur général de la municipalité, Kent Kirkpatrick, répond qu'il ne voit pas de menace à la sécurité du transport ferroviaire à cet endroit.
Cet échange entre la Ville d'Ottawa et Transports Canada est survenu après qu'un autobus à deux étages d'OC Transpo se soit immobilisé tout près des rails, alors que la barrière de sécurité s'est fermée sur le toit du véhicule.
La municipalité maintient que le chauffeur de l'autobus a pris la meilleure décision possible pour assurer la sécurité de ses passagers, ainsi que ceux du train. La Ville entreprendra tout de même une révision des normes de sécurité autour de ce passage à niveau.
Ce passage à niveau se trouve à proximité de celui où un autobus d'OC Transpo et un train de VIA Rail sont entrés en collision le 18 septembre 2013, causant la mort de six personnes.