Près de quatre mois après le violent incendie qui a ravagé plusieurs commerces du marché By, la Ville d’Ottawa confirme que la rue William pourra renaître de ses cendres sans que les habitués du secteur soient trop dépaysés.

Incendie du Vittoria Trattoria: la rue William, «comme elle l’a toujours été»

Près de quatre mois après le violent incendie qui a ravagé plusieurs commerces du marché By, la Ville d’Ottawa confirme que la rue William pourra renaître de ses cendres sans que les habitués du secteur soient trop dépaysés.

« On aura l’impression que la rue William est comme elle l’a toujours été », promet l’architecte spécialisé en protection du patrimoine Barry Padolsky, embauché par un groupe de propriétaires de bâtiments sinistrés.

L’avenir de cette artère au caractère patrimonial a fait l’objet de discussions jeudi matin au sous-comité du patrimoine bâti de la Ville d’Ottawa. Des fonctionnaires de la municipalité ont alors confirmé que la façade de la majorité des bâtiments détruits par les flammes pourra être préservée.

Seule la façade du 41½, rue William devra être démolie afin de donner un accès à l’arrière des autres façades pour dégager les débris et reconstruire les autres bâtiments.

À LIRE AUSSI: Incendie majeur dans le marché By [PHOTOS]

> Le Vittoria Trattoria renaîtra de ses cendres

> L'incendie du Vittoria Trattoria était «évitable», selon le service des incendies

La devanture du 41½ est celle qui avait la valeur patrimoniale la plus faible, ont indiqué les fonctionnaires de la Ville au sous-comité. Les briques qui sont encore en bon état seront tout de même préservées et ajoutées à la façade du bâtiment qui remplacera celui qui sera démoli.

« Dans les circonstances, c’est absolument le meilleur dénouement », se réjouit le conseiller de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury.

M. Padolsky soutient que les plans de reconstructions devraient être soumis à la Ville au cours de l’automne. Les travaux pourraient commencer au printemps, selon les échéanciers les plus optimistes.

« On est confiant que ce qu’ils vont nous soumettre dans quelques semaines comme plan, ce sera en lien avec le patrimoine de la communauté. Je suis heureux qu’ils aient fait un effort pour protéger les façades et, évidemment, le compromis de permettre une section de démolition, ça nous permet de protéger le restaurant Vittoria Trattoria et les bâtiments adjacents », souligne M. Fleury.

Des commerçants pressés

Au lendemain de l’incendie, le propriétaire du Vittoria Trattoria avait exprimé une intention ferme de rebâtir son restaurant. Le conseiller Fleury soutient que cette intention tient toujours.

« On a hâte qu’ils puissent rebâtir, dit l’élu. On veut vraiment qu’ils nous envoient des plans pour leur permettre de bâtir et d’ouvrir leurs portes rapidement. Je sais que le Vittoria Trattoria, en particulier, a un appétit pour rouvrir rapidement. »

Mathieu Fleury ajoute que le processus de reconstruction est long, mais apprendre que les façades des bâtiments sinistrés pourront être conservées confirme que prendre son temps était la bonne approche.

+

Un projet « de l’envergure du parc Lansdowne » pour le marché By ?

Le conseiller de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, espère l’annonce d’un investissement municipal «de l’envergure de ce qu’on a vu au parc Lansdowne» au cours des prochains mois.

La reconstruction des bâtiments incendiés de la rue William s’inscrirait donc dans un contexte de renouveau beaucoup plus important pour le secteur achalandé de la capitale fédérale.

«Je travaille très fort pour mettre de l’avant un plan de revitalisation du marché By, des espaces publics. On a fait trois projets pilotes depuis quelques années. Il y a la place de la rue George devant le bâtiment du marché, les lettres “OTTAWA” qui ont fait l’actualité ces derniers jours avec leur rénovation temporaire et le projet pilote cet été sur la rue William. Ce dont on a besoin, c’est un investissement significatif du conseil municipal pour l’amélioration de l’envergure de ce qu’on a vu au parc Lansdowne», affirme M. Fleury.

Ce dernier ajoute qu’on devrait avoir une meilleure idée de l’échéancier et du budget qui sera alloué à la revitalisation du marché By «d’ici la fin de l’année» lors de l’adoption des priorités du conseil municipal et du budget de la Ville d’Ottawa.