Hausse des demandes d'aménagement

Signe assez évident qu'il y a reprise économique, les fonctionnaires municipaux ont annoncé mardi au Comité de l'urbanisme de la Ville d'Ottawa que les demandes d'aménagement étaient en hausse de 18 % en 2016 en comparaison avec l'année précédente. Un déclin était observé depuis deux ans à ce chapitre.
D'importants progrès ont été réalisés par les Services de planification quant à la réalisation du programme de travail 2015-2018, le nombre de demandes acheminées à la municipalité (1002) ayant augmenté de 26 % par rapport à 2014. Cette donnée comprend entre autres un nombre record d'ententes de financement initial. 
Malgré cette importante hausse, les fonctionnaires sont quand même parvenus à respecter les échéanciers fixés par le conseil municipal à un taux comparable à celui des années précédentes.
Par exemple, pour les demandes les plus complexes - les demandes d'approbation du plan d'implantation nécessitant une consultation publique - plus du tiers (38 %) ont été traitées à temps en 2016, un accroissement de cinq points de pourcentage par rapport à l'année précédente. Au total, 56 % d'entre elles ont été traitées dans les 30 jours du délai fixé.
Projet de tour d'habitation approuvé
Par ailleurs, le Comité de l'urbanisme a donné son aval mardi à un changement de zonage visant à permettre la construction d'une tour d'habitation de 25 étages et 175 appartements locatifs dans la Petite-Italie. Sur ce terrain, seules des constructions de 15 étages maximum sont normalement permises. L'immeuble sera érigé par la compagnie immobilière Sakto Corporation juste au nord du 17, rue Aberdeen, entre les édifices à bureaux situés au 333 et 343, rue Preston. 
Le projet devra être approuvé lors de la réunion du conseil municipal le 8 mars.