La Maison Somerset

Feu vert à la restauration et à l'agrandissement

Un autre chapitre s'écrira au sujet de la Maison Somerset dans les prochaines semaines, moins d'un an après la démolition de l'une de ses ailes. La restauration de l'édifice patrimonial du centre-ville d'Ottawa est sur le point de pouvoir aller de l'avant.
Le projet de l'entreprise TKS Holdings, qui souhaite procéder à un agrandissement de trois étages à l'arrière de ce bâtiment situé à l'angle des rues Bank et Somerset Ouest, a reçu d'approbation du Comité de l'urbanisme mardi.
Les travaux de restauration consistent à reconstruire la tour du coin, à réinstaller une fenêtre en baie sur la façade nord et à restaurer la brique décorative et la ferronnerie, indique la municipalité, précisant que le style contemporain respectera malgré tout le caractère historique du bâtiment, qui abritait à l'époque le pub Duke of Somerset.
En juillet dernier, le conseil municipal avait donné son feu vert à la démolition contrôlée et urgente de certains murs de l'immeuble datant du début du XXe siècle, ainsi qu'à des travaux de stabilisation des fondations, tel que recommandé dans un rapport. Un des murs du bâtiment en briques rouges laissé à l'abandon depuis plusieurs années s'est écroulé en 2007 durant des travaux de construction effectués sans permis.
Le conflit a été résolu en 2012 lorsque l'entreprise a été condamnée à verser 650 000 $ à la municipalité. Les élus ont accepté un projet de revitalisation quelques mois plus tard, mais devant la stagnation des travaux, le maire Jim Watson avait lancé un ultimatum au propriétaire des lieux, disant que celui-ci ne respectait pas ses promesses.
La décision devra maintenant être entérinée par le conseil municipal le 10 mai. Le Comité de l'urbanisme a également approuvé mardi l'ajout de 237 biens au Registre du patrimoine de la Ville dans le cadre du Projet d'inventaire patrimonial. Ceux-ci ont tous été répertoriés dans la Basse-Ville et dans la Côte-de-Sable.
Un projet de démolition dans Rockcliffe
mardi au Comité de l'urbanisme de la Ville d'Ottawa. Une dizaine d'intervenants ont témoigné devant les élus, bon nombre d'entre eux étant contre le projet de Richcraft d'ériger au 270, chemin Buchan une maison de 6000 pieds carrés, soit 25 % de plus que la résidence actuelle.
Plusieurs s'opposent à la démolition de la somptueuse propriété.
Prônant la démolition, un architecte a quant à lui affirmé que la résidence actuelle n'avait rien d'exceptionnel et qu'elle ne mériterait pas autant d'attention. Divisés sur la question, les conseillers ont adopté de justesse une nouvelle motion, qui propose que la Ville travaille avec le promoteur afin de modifier le projet.