le vérificateur général de la Ville d'Ottawa, Ken Hughes

Encore des problèmes avec SAGAS

Le Bureau du vérificateur général n'a pas été en mesure d'effectuer une vérification complète du système automatisé de gestion de l'aide sociale (SAGAS) à cause des nombreux pépins qui l'ont paralysé lors de son implantation.
« Ce n'est pas possible pour les gestionnaires de régler tous les problèmes avec le nouveau système SAGAS. Nous avons décidé de recommencer dans un an ou un an et demi pour vérifier comment se passe l'implantation des recommandations, ce qui n'était pas possible pour le moment », explique le vérificateur général de la Ville, Ken Hughes.
Lancé en novembre 2015, le système devrait être complètement opérationnel d'ici décembre 2017. 
Le Bureau du vérificateur général tentait de terminer un suivi de 2012 à l'examen du processus d'admissibilité au programme Ontario au Travail. Trois mesures se sont avérées incomplètes et ont été mises en attente due aux problèmes avec SAGAS.
Le SAGAS vise à maximiser l'efficacité de la prestation de services d'aide sociale aux résidents en besoin.
Or, c'est plutôt le contraire qui s'est produit, notamment quand vient le temps d'effectuer des paiements aux bénéficiaires du programme Ontario au Travail et du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées. 
La province a suspendu des fonctionnalités du système afin de diminuer la charge de travail sur les services municipaux. 
Les cartes de crédit municipales
Le bureau du vérificateur a aussi présenté, au Comité de vérification jeudi, une mise à jour concernant le service à la clientèle et l'utilisation des cartes de crédit municipales.
Quelques lacunes ont été répertoriées concernant les centres du service à la clientèle de la Ville. Les procédures pour assurer la sécurité et la responsabilité en matière de traitement de l'argent comptant doivent être améliorées. Somme toute, plusieurs modifications ont déjà été apportées et ont porté fruit, selon le bureau du vérificateur général.