L'athlète paralympique en hockey sur luge, Todd Nicholson, et sa conjointe Emily Glossop font partie des sinistrés de la tornade de 2018 qui a touché le quartier Dunrobin.

Dunrobin commémore le passage de la tornade un an plus tard

Un an jour pour jour après le passage des tornades dans la région de la capitale nationale, les citoyens du quartier Dunrobin, à Ottawa, se sont rassemblés samedi après-midi au Centre communautaire Dunrobin afin de commémorer ce tragique évènement.

Le maire Jim Watson, qui était présent au Centre communautaire, en a profité pour remercier les nombreux bénévoles et employés municipaux qui ont contribué à remettre la communauté sur pied après le passage de la tornade de catégorie EF3 sur l’échelle Fujita.

«J’ai rencontré un pompier quelques heures après le passage de la tornade. Il habite dans le quartier. Je lui ai demandé “comment est l’état de ta maison?” Il m’a répondu qu’il n’avait aucune idée et qu’il était venu directement du poste de commandement pour faire son travail. Il a dû mettre sa vie personnelle sur pause pour s’assurer de la sécurité des sinistrés», s’est remémoré M. Watson devant plus d’une centaine de citoyens. 

Le chef du District 6 du Service des incendies d’Ottawa, Bill Bell, a lui aussi replongé dans des souvenirs difficiles. «Notre District est composé majoritairement de pompiers volontaires. Nous, nos familles et nos amis habitons tous ici, dans ce quartier. Ce qu’on a vu cette soirée-là, c’était accablant. Il y a encore beaucoup de travail à faire, mais nous allons finir par passer à autre chose.»

Des élus de différents paliers de gouvernement se sont déplacés pour assister à cet évènement commémoratif. On retrouvait entre autres, les députées provinciale et fédérale sortantes de Kanata-Carleton, Karen McCrimmon et Merrilee Fullerton, ainsi que le conseiller municipal de West Carleton-March, Eli El-Chantiry.

Ce dernier a pris le temps souligné la résilience des gens de son quartier. «Cette communauté a été durement touchée au cours des dernières années. Il y a d’abord eu des inondations, puis une tornade et d’autres inondations.»

Des agents du Service de police d'Ottawa étaient présents au Centre communautaire de Dunrobin.

Hommage aux Warriors

Les joueurs de l’équipe de hockey pee-wee, les Warriors de West Carleton, étaient aussi présents au Centre communautaire de Dunrobin. Rappelons que l’équipe a remporté la Coupe des bonnes actions en mars dernier, ce qui leur a permis de faire un don de 100 000$ pour venir en aide aux sinistrés de la tornade. L’équipe avait aussi amassé plus de 4000 $ en dons par le biais d’activités communautaires.

Les Warriors avaient choisi de remettre l’argent au West Carleton Disaster Relief Fund, un organisme qui aide à la remise sur pied de ce quartier de l’ouest de la Ville.

L’entraîneur de l’équipe, Sean Lecuyer, a tenu à saluer le leadership de ses joueurs. «Les jeunes ont montré qu’ils veulent aider. Peu importe qu’ils gagnent ou qu’ils perdent, leur intention est la même. Même bien avant le tournoi, ils ont contribué à nettoyer le quartier après la tornade. Ils étaient aussi présents sur le terrain durant les dernières inondations.»

Les Warriors de West Carleton ont remporté la Coupe des bonnes actions en mars dernier.

M. Watson s’est lui aussi permis de rendre hommage aux jeunes de l’équipe. «C’est une très belle histoire. Leurs dons ont grandement contribué à revitaliser le secteur. Ces jeunes hommes sont de véritables leaders dans leur communauté.»

Par ailleurs, un arbre sera planté en novembre à l’angle de la promenade Thomas A Dolan et du chemin Dunrobin avec une plaque commémorative soulignant l’implication des Warriors dans leur communauté.

M. Watson a aussi souligné que la Ville travaille étroitement avec Arbres Canada afin de planter 450 nouveaux arbres dans le quartier de West Carleton-March.