Un projet de développement autour de cette maison historique de l’avenue Withrow suscite des réactions.

Développement autour d’une maison historique

Malgré une opposition claire de résidents du quartier, un projet de développement autour d’une maison historique du sud-ouest d’Ottawa a obtenu l’aval du Comité de l’urbanisme jeudi.

L’entreprise Theberge Homes demandait la division du terrain entourant la maison Kilmorie — l’une des plus vieilles résidences de la capitale fédérale — pour y construire neuf autres maisons unifamiliales. À cela s’ajoutent quatre terrains qui pourront être développés face à l’avenue Withrow après avoir contesté une décision du Comité de dérogation devant le Tribunal d’appel de l’aménagement local.

L’Association communautaire de City View (ACCV) souhaitait plutôt transformer ce terrain en parc à usage public et préserver les dizaines d’arbres matures qu’on y retrouve.

« Dans un monde idéal, on essaie de sauver la propriété dans son ensemble. Nous avions des plans de jardins patrimoniaux, des gens ont offert de donner des fleurs, affirme la présidente de l’ACCV, Joan Clark. Ce que nous tentons de faire, c’est vraiment juste de garder l’usage public du terrain. »

La maison sera rénovée

La maison Kilmorie a été la résidence de William Wilfred Campbell, un des poètes de la Confédération. Pendant plus de 60 ans, elle a logé le Dr David Roger qui l’a légué à sa famille après sa mort il y a environ quatre ans.

Le promoteur insiste pour dire que ce bâtiment historique sera protégé et même qu’elle sera rénovée.

« La maison patrimoniale a besoin de beaucoup de réparations. En ce moment, elle est sous-développée et inhabitable. C’est un bâtiment dangereux et les gens y entrent régulièrement », soutient le président de Theberge Homes, Joey Theberge.

Le terrain sis au 21, avenue Withrow se trouve dans le quartier Collège du conseiller municipal Rick Chiarelli qui, à l’exception d’une présence à la table du conseil municipal la semaine dernière, est absent de son travail depuis plusieurs semaines. Il était également absent de la réunion de jeudi, lui qui siège au Comité de l’urbanisme.

L’élu du quartier Kitchissippi, Jeff Leiper, a été le seul à s’opposer à la subdivision du terrain pour permettre son développement. Ce dernier n’a pas manqué de souligner le moment choisi par Theberge Homes pour formuler sa demande, pendant que le conseiller Chiarelli est absent.

Ce dernier soutenait les démarches de l’ACCV, selon Mme Clark.

M. Theberge réplique toutefois qu’après quatre ans, il était grand temps que le projet progresse, surtout pour les propriétaires actuels. L’acquisition du terrain et de la maison Kilmorie par Theberge Homes est conditionnelle à la confirmation de la subdivision du terrain par le conseil municipal d’Ottawa.

« Ça va améliorer la communauté et cette maison historique. Ça coûte environ 50 000 $ par année juste pour la garder dans son état actuel et quelqu’un doit payer ces factures. Ne rien faire de plus, ça ne lui rend pas justice. »