Selon les informations qui circulent à l'hôtel de ville, plus d'une centaine d'employés pourraient perdre leur emploi au cours des prochaines heures.

Deuxième vague de suppressions de postes à Ottawa

La deuxième vague de suppressions de postes à la Ville d'Ottawa pourrait se mettre en branle dès mercredi.
Selon les informations qui circulent à l'hôtel de ville, une centaine d'employés pourraient perdre leur emploi au cours des prochaines heures. 
Le directeur municipal d'Ottawa, Steve Kanellakos, travaille sur un plan d'action depuis plusieurs mois. 
Le maire Jim Watson avait indiqué le mois dernier que les économies engendrées par la restructuration permettraient à la Ville de ne pas engendrer de déficit. Il avait assuré du même souffle que les compressions n'auraient pas d'impact sur les services à la population.
La première vague de suppressions de postes, en juillet dernier, touchait les cadres supérieurs. Cinq d'entre eux ont perdu leur emploi. Ce réaménagement de la structure organisationnelle, qui a fait passer le nombre de divisions de 21 à huit, doit permettre à la Ville d'épargner 2,7 millions $ jusqu'en 2018.