Des toilettes payantes dans les stations du train léger

Le projet de train léger d'Ottawa pourrait comporter des toilettes... payantes.
Le maire de la ville d'Ottawa, Jim Watson, estime qu'il serait tout à fait justifié de demander aux voyageurs de payer pour ce service qui coûtera cher à la ville.
«Cela se fait partout dans le monde, a-t-il insisté hier lors d'un point de presse. Dans différentes villes du monde, il y a des frais pour avoir accès aux toilettes parce qu'il en coûte cher pour fournir ces installations sur un long trajet.»
Dans cette veine, le maire a invité des entreprises aptes à exploiter un système de toilettes payantes à soumettre des propositions.
«Pour les construire, le coût est considérable», a-t-il signalé en offrant des chiffres: 2 millions $ pour construire ce genre de système de toilettes à sou, environ 200 000 $ de frais sur une période de 30 ans et des frais d'entretien mensuels de 13 000 $.
«Nous ne sommes pas des pionniers en la matière, a renchéri le maire Watson. Je pense que c'est une proposition responsable étant donné que rien n'oblige la ville à fournir des toilettes sauf dans les terminus.»