En tout, 107 clients potentiels ont été ciblés en 2016, soit trois fois plus qu’en 2015.

Des services pour aider les jeunes à sortir des bandes de rues

Près de la moitié des investissements de Prévention du crime Ottawa (PCO) sont injectés dans le programme « Temps pour le changement » qui a pour objectif d’aider les jeunes à quitter les bandes de rues.

Le programme a reçu 306 000 $ des 619 000 $ disponibles, selon les données du rapport des investissements de 2016 présenté jeudi au Comité des services communautaires et de protection. 

Temps pour le changement « vise à tisser des liens concrets avec cette clientèle difficile d’approche pour offrir des services globaux et intensifs aux personnes qui souhaitent quitter le mode de vie associé aux bandes de rues », peut-on lire dans le rapport.

En tout, 107 clients potentiels ont été ciblés en 2016, soit trois fois plus qu’en 2015. De plus, 33 d’entre eux sont activement engagés à sortir des bandes de rues, ce qui représente le double de 2015.

Pour les aider à sortir de ce milieu, des ressources sont offertes pour accroître leur employabilité, enrichir leur bagage scolaire et les aider à acquérir des aptitudes d’adaptation et de contrôle des émotions positives. « Le programme d’intervention auprès des bandes de rues est le partenariat le plus novateur entre PCO et le Service de police d’Ottawa, qui tente de faire sortir les gens de ce mode de vie », a expliqué Nancy Worsfold, directrice générale de PCO.