OC Transpo a confirmé samedi que des fissures ont été détectées dans trois roues en acier du train léger d’Ottawa.
OC Transpo a confirmé samedi que des fissures ont été détectées dans trois roues en acier du train léger d’Ottawa.

Des fissures dans trois roues du train léger d'Ottawa

OC Transpo a confirmé samedi que des fissures ont été détectées dans trois roues en acier du train léger d’Ottawa.

Ces problèmes paralysent d’ailleurs trois trains du service de train léger, selon le directeur général d’OC Tranpo, John Manconi.

M. Manconi indique que des travaux de réparations visant à changer les roues défectueuses seront effectués par la firme Alstom.

Jusqu’à ce que la cause des fissures soit déterminée, tous les trains seront inspectés après chaque utilisation. 

« Cette nouvelle procédure doit être introduite dans le régime de maintenance et une planification minutieuse a été entreprise pour déterminer la disponibilité de la flotte tout en veillant à ce que cette inspection et toutes les autres routines de maintenance soient respectées afin qu’il n’y ait pas de dérapage dans la maintenance », a indiqué M. Manconi samedi.

Cette nouvelle mesure fait en sorte que seulement 7 trains seront mis en fonction simultanément sur la Ligne de la Confédération. Un train de remplacement sera aussi ajouté au service selon les besoins. Le délai d’attente prévu entre chaque train est de 8 minutes.

M. Manconi soutient que les 7 trains devraient être suffisants pour assurer le service complet aux usagers du train léger, notamment en raison du faible achalandage chez OC Transpo en lien avec la pandémie de COVID-19.

Rappelons qu'une première fissure dans une roue du train léger avait été identifiée vendredi, ce qui a réduit considérablement le fonctionnement du service durant une partie de la matinée.