À bord du bateau-dragon: la mairesse suppléante de Gatineau, Louise Boudrias, le maire d’Ottawa, Jim Watson, l’humoriste et imitateur André-Philippe Gagnon, ainsi que la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna.

Des festivités à saveur du 40e

Bal de neige a bien changé depuis sa création en février 1979, aux dires de l’un de ses fondateurs, Bill Galvin. Tout a débuté avec de modestes courses de chevaux sur la patinoire du Canal Rideau et un achalandage de 40 000 personnes. Quatre décennies plus tard, le festival hivernal attire des centaines de milliers de personnes sur les deux côtés de la rive.

« La croissance qu’a eue l’événement est énorme, la programmation est impressionnante. Apparemment, 42 % des visiteurs ne sont pas des résidents de la région de la capitale nationale. Ça en dit long. Les gens sont créatifs et font un travail fantastique. À l’époque, on voulait recréer un moment d’histoire sur le canal, car la première course de chevaux au pays a eu lieu il y a 250 ans », a-t-il dit au Droit lundi en marge du dévoilement de la programmation du 40e Bal de neige. 

Présenté sous le thème J’aime mon Bal de neige, l’événement aura lieu du 2 au 19 février sur les trois sites officiels.

Question de souligner en grand son 40e anniversaire, le festival promet d’en mettre plein la vue et les oreilles dès le premier soir avec son spectacle d’ouverture présenté au parc de la Confédération, à Ottawa. Le populaire imitateur et humoriste québécois André-Philippe Gagnon lancera le bal en se transformant en diverses personnalités dont Jean Chrétien, Michael Jackson ou encore Justin Timberlake. Un spectacle laser et le DJ des Raptors de Toronto, DJ 4Korners, seront aussi de la partie. 

Encore cette année, petits et grands pourront s’émerveiller dans ce parc situé au cœur du centre-ville de la capitale à l’occasion du 31e Concours international de sculpture « Reflets sur glace ». Le public aura aussi l’occasion de remonter dans le temps grâce à une exposition de photos des quatre décennies d’existence de Bal de neige.

« On voulait faire un clin d’œil au 40e dans plusieurs activités. Il y aura également la sculpture d’un cheval pour nous rappeler la course sur le canal Rideau. Et cette année, c’est sûr qu’avec les Jeux olympiques à PyeongChang, on a voulu incorporer ça à la programmation, car ça se déroule environ en même temps », de dire la porte-parole de Patrimoine canadien, Katherine Cyr, ajoutant espérer que dame Nature nous épargne de toute vague de froid polaire.

Par ailleurs, plusieurs activités seront au menu sur le canal Rideau, dont le 35e Triathlon annuel, la 38e Course de lits annuelle ainsi que la course de bateaux-dragons sur glace, qui en était à sa première en 2017. 

« Nouveau » domaine des flocons

Quant au Domaine des flocons, temporairement déménagé à l’extrémité nord du parc Jacques-Cartier dû à la présentation des Mosaïvernales sur le site habituel dès le 26 janvier, sa préparation va bon train. La superficie de la nouvelle aire de jeu est 20 % plus grande, mais le terrain présente quelques défis logistiques. 

« C’est un immense terrain plat et vaste, où il n’y a pas d’arbres, alors on essaie de le meubler pour ne pas que ça ait l’air trop vide. Il n’y a pas non plus de dénivelés pour faire les glissades, alors il faut élever davantage les structures de neige. [...] Grâce au froid, on a fabriqué la neige en un temps record ces dernières semaines, même si on en a perdu un certain pourcentage en raison de la pluie », indique le coordonnateur au bureau des événements à la Ville de Gatineau, Benoît Brière. 

En plus des traditionnelles glissades qui seront cette fois aménagées sur une seule et même structure de neige au centre du site, le Domaine des flocons offrira diverses activités dont des sculptures sur neige, de l’initiation au ski alpin et à la planche à neige pour les 5 à 8 ans, des parcours à obstacles ou encore un spectacle extrême d’acrobaties aériennes et de trampo-mur. Nouveauté cette année, une œuvre d’art numérique interactive sera aussi présentée les vendredis et samedis soirs. 

Pour en savoir plus sur la programmation complète, consultez le www.baldeneige.ca.