La Ville d’Ottawa veut réduire la vitesse là où les piétons sont plus vulnérables.

Des amendes bientôt doublées sur huit tronçons routiers d'Ottawa

La Ville d’Ottawa ajouterait bientôt huit nouvelles zones de sécurité communautaire sur son réseau routier.

Les tronçons de route ont été identifiés en fonction du nombre de collisions, le nombre d’infractions pour excès de vitesse commises et par la circulation d’enfants dans le secteur. Les amendes distribuées en vertu du code routier sont doublées dans ces zones.

Les services municipaux en feront la recommandation au Comité des transports d’ici la fin du mois de novembre, annonce son président, Stephen Blais, qui soutient l’initiative.

« En créant de nouvelles zones de sécurité communautaires à Ottawa, nous prenons des mesures concrètes pour rendre les rues plus sécuritaires, particulièrement pour les passants vulnérables, comme les enfants, qui ne prêtent pas nécessairement attention à la circulation comme ils le devraient », affirme le maire, Jim Watson, également favorable à la création de ces nouvelles zones.

Il y aurait maintenant un total de 12 zones de sécurité communautaire à travers la ville, si le plan est adopté par le Comité et ensuite par le conseil municipal.

Les nouvelles zones de sécurité communautaires seront situées près de huit écoles, notamment sur la promenade Longfields près de trois établissements – école élémentaire catholique Pierre-Elliott-Trudeau, St. Mother Teresa High School et Longfields-Davidson Heights Secondary School – ainsi que sur le chemin Smyth où on retrouve également trois écoles – école publique Vincent Massey, Hillcrest High School et école secondaire catholique Franco-Cité.