Les trottoirs aux quatre coins de la ville d'Ottawa sont recouverts de neige et de glace.

Déneigement des trottoirs à Ottawa : une révision des normes à venir

Les trottoirs glacés ont causé bien des maux de tête aux piétons à Ottawa depuis le début de la saison hivernale. Plusieurs ont réclamé une meilleure gestion du déneigement, mais ils devront patienter encore quelques années avant que ça se réalise.

De nombreux citoyens ont raconté, aux membres du Comité des transports vendredi, les défis auxquels ils font face depuis que les trottoirs aux quatre coins de la ville sont recouverts de neige et de glace. Ils demandent à la municipalité de revoir sa stratégie afin de mieux répondre aux besoins des Ottaviens.

John Woodhouse, qui se déplace en fauteuil roulant, soutient qu’il a dû circuler dans la rue plus souvent que sur le trottoir parce qu’il ne peut pas rouler sur les amas de neige. Ses propos ont trouvé écho du côté de Terrie Meehan, qui elle aussi circule en fauteuil roulant.

« Vous devez penser aux citoyens vulnérables. Comment peut-on sortir dehors dans ces conditions ? », a-t-elle lancé aux élus. 

Le président du Comité, Stephen Blais, affirme que la municipalité va réviser les normes d’entretien des trottoirs. Toutefois, les résultats pourraient se faire attendre jusqu’en 2022. La dernière révision s’est faite en 2003 avant la fusion et elle ne répond plus aux réalités et défis actuels.

« C’est un hiver difficile. On a eu beaucoup de neige et de pluie. On a surpassé notre moyenne des 20 dernières années et il reste entre quatre à cinq semaines à l’hiver, affirme M. Blais. Nous allons revoir les normes d’entretien. Si les gens ne sont pas contents avec ceux qu’on a présentement, ça veut dire qu’on doit les regarder. L’importance qu’on met sur les piétons, la mobilité au centre-ville ce n’était pas le même niveau à l’époque. La société change et nous devons nous adapter aux changements. »

Les employés municipaux prévoient aller de l’avant avec l’étude des normes d’entretien en 2020. Une opération qui pourrait prendre 18 mois. La mise en place des nouvelles mesures pourrait se faire pour la période hivernale de 2022.

« C’est inacceptable ! Il faut avoir une solution pour la prochaine période hivernale en décembre 2019 », soutient le conseiller Mathieu Fleury.

Ce dernier croit que la ville doit revoir ses standards.

« On a des problèmes au niveau des rues résidentielles où on a des écoles, des bâtiments pour les aînés et des centres récréatifs. On voit d’autres rues et d’autres trottoirs dans les zones résidentielles être déblayés avant celles-là. On doit revoir les standards. Ça ne prend pas nécessairement plus d’argent, mais il faut revoir les priorités », affirme l’élu du quartier Rideau-Vanier.

La Ville d’Ottawa prévoit investir 70 millions $ dans son budget de déneigement de 2019, dont 9 millions seront réservés aux trottoirs. 

Le Comité des transports a approuvé son budget de fonctionnement vendredi.